L'ambassadeur Nguyen Trung Kien (4e, à partir de la gauche) avec les dirigeants du groupe AVL. Photo: Vietnam+

Le diplomate vietnamien a également eu une séance de travail avec Elke Kahr, présidente du parti communiste autrichien KPÖ.

Lors des élections municipales à Graz en septembre dernier, Elke Kahr, âgée de 59 ans, avait remporté 29,1% des suffrages exprimés (+8,8%), contre 25,7% (-12,1%) pour le conservateur sortant Siegfried Nagl du parti ÖVP. Elle deviendra ainsi le nouveau maire de Graz et prendra ses fonctions à la fin de cette année.

Lors de leur séance de travail, Nguyen Trung Kien et Elke Kahr ont convenu de promouvoir la coopération entre le Vietnam et Graz dans les domaines de l'économie, de l'industrie, de la recherche - formation, du tourisme - culture...

Pendant son séjour, l'ambassadeur vietnamien a visité Christof Industries, une compagnie spécialisée dans la construction et la maintenance d'installations industrielles. Christof Industries souhaite coopérer avec le Vietnam dans le domaine du traitement des déchets médicaux et du recyclage des déchets ménagers.

Le diplomate a également visité AVL, la plus grande entreprise indépendante au monde pour le développement, la simulation et les tests de systèmes dans l'industrie automobile.

AVL a ouvert un bureau de représentation à Hanoï en 2008 et a développé une coopération avec le Vietnam Register, des entreprises de transport et des universités au Vietnam. Dans un avenir proche, la société souhaite étendre sa coopération avec le Vietnam dans les domaines de la fabrication d'automobiles, de motos électriques et de tracteurs.

L'ambassade du Vietnam a organisé une table ronde avec des entreprises locales dans les domaines des batteries de nouvelle génération et du recyclage des batteries, de l'emballage, des soins de santé, de la transformation des aliments, des chemins de fer et des énergies renouvelables.

Les entreprises ont hautement apprécié l'application de l'Accord de libre-échange Union européenne-Vietnam (EVFTA), mais ont été unanimes à constater que les entreprises des deux pays doivent redoubler d'efforts pour profiter efficacement de l'EVFTA.

Ils ont également au Vietnam d’assouplir bientôt les restrictions de voyage et de simplifier les procédures d'immigration, facilitant ainsi le retour et le travail des entreprises autrichiennes dans le pays./.

CPV/VNA