Photo: VNA

L’évènement a réuni des experts vietnamiens et néo-zélandais, représentants certains des plus grands importateurs de fruits en Nouvelle-Zélande et des entreprises vietnamiennes spécialisées dans la production, la transformation et l’exportation de pitaya. 

Le séminaire a fourni des informations complètes sur ces marchés, permettant aux localités et entreprises de définir leurs orientations, contribuant au développement durable de la filière pitaya.

Les exportations vietnamiennes de pitaya en Nouvelle-Zélande en 2020 se sont chiffrées à près de 678.000 dollars néo-zélandais, en hausse de 76% en rythme annuel. Mais en 2021, elles ont diminué à seulement 336.000 dollars néo-zélandais en raison de taux de fret élevés.

CPV/VNA