Secteur nationale de la santé, une "terre fertile" pour des entreprises britanniques

Mardi, 27/04/2021 17:32
L'accord de libre-échange Vietnam-Royaume-Uni (UKVFTA) ouvrira de nombreuses opportunités aux entreprises de santé britanniques pour pénétrer plus profondément le marché vietnamien.

Le marché de la santé au Vietnam séduit les investisseurs

De nombreuses entreprises allemandes lorgnent le secteur de la santé du Vietnam

Santé: un investissement israélien de 200 millions de dollars à Hô Chi Minh – Ville

 Fabrication de masques de protection contre le coronavirus. Photo: tapchicongthuong

Mme Emily Hamblin, consule générale à Ho Chi Minh-Ville, a déclaré que le 1er mai, l'UKVFTA entrera officiellement en vigueur. Cependant, l’accord a déjà apporté des avantages concrets  depuis le début de cette année. Environ 65% des droits de douane  ont été éliminés et  99% le seront ces  six prochaines années.

L'innovation et la technologie ont touché de nombreux aspects de la vie au Vietnam et les soins de santé ne font pas exception. Dans un effort concerté pour surfer sur la vague de l'industrie 4.0, le gouvernement vietnamien s'est engagé à mettre en œuvre un programme national pour mieux exploiter les solutions numériques dans l'ensemble du système de santé. Cela crée une base solide pour le processus de transformation numérique du pays et le Royaume-Uni a cette même aspiration.

"Nous profitons de l'innovation numérique pour élargir l'accès à des soins de santé de qualité de manière équitable, conformément à l'Objectif de développement durable n° 3 des Nations Unies sur la santé et le bien-être. Dans les premiers stades de sa transformation numérique, le Vietnam a de nombreuses opportunités pour tirer parti des solutions innovantes du Royaume-Uni", a déclaré Mme Emily Hamblin.

Selon Nitin Kapoor, président et directeur général d'AstraZeneca Vietnam, "AstraZeneca s'efforce constamment de donner la priorité aux patients. L'UKVFTA aidera des millions de Vietnamiens à accéder à des médicaments innovants et de haute qualité. Les sociétés pharmaceutiques britanniques telles qu'AstraZeneca pourraient être renforcées pour protéger et faire respecter les droits de propriété intellectuelle, les normes d'internationalisation et les règlements techniques, et améliorer la transparence de leurs politiques d'achat et de remboursement, nous permettant ainsi de mieux servir les patients locaux".

M. Kapoor a souligné que l'UKVFTA est particulièrement significatif dans le contexte où le Royaume-Uni et le Vietnam s'orientent vers un partenariat stratégique au cours de la prochaine décennie, une coopération plus étroite dans de nombreux domaines, dont la santé.

Certaines entreprises britanniques du secteur de la santé  rejoignent le marché vietnamien. L'année dernière, Real Capital London a lancé le projet d'Institut médical de Hong Anh à Ho Chi Minh-Ville. Ce système de santé moderne  comprendra un hôpital de 462 lits, un centre de formation médicale, des polycliniques et des pharmacies, des résidences et des maisons de repos. Le projet est divisé en quatre phases, la phase finale devant être achevée d'ici 2030.

Jusqu'à présent, les investisseurs britanniques ont investi au Vietnam 3,87 milliards de dollars dans plus de 400 projets, se classant 15e dans la liste des investisseurs étrangers au Vietnam. 

Au cours de la dernière décennie, le Vietnam et le Royaume-Uni ont connu un cycle de croissance solide, avec une croissance du commerce bilatéral de 12% par an en moyenne, a déclaré Mme Hamblin. L’UKVFTA, bâti sur cette base solide, ouvrira la porte à l'augmentation des flux de capitaux entre les deux pays.

Elle a souligné que  grâce à l’UKVFTA, les fournisseurs de services britanniques auront un meilleur accès au marché

Dans le même esprit, M. Kenneth Atkinson, président exécutif de Grant Thornton Vietnam et membre du conseil d'administration de BritCham Vietnam, a déclaré que l'UKVFTA était l'un des premiers accords signés par le Royaume-Uni depuis son départ de   l'Union européenne l'année dernière.

M. Atkinson a espéré que la réduction des barrières réglementaires attirerait davantage d'entreprises britanniques au Vietnam, en particulier dans le secteur de la santé./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation