Photo d'illustration/ Congthuong


Les exportations vietnamiennes de produits céramiques et porcelaines en avril ont atteint  25 millions de dollars (+17,5% en un an), portant le total des exportations en 3 mois à 102,36 millions USD (+21,3%), selon la Direction générale des Douanes.

Au premier trimestre, l'UE a importé pour 25,585 millions d’USD de céramiques vietnamiennes (+41,2%).
 
Le Vietnam se classe au troisième rang (après la Chine et la Thaïlande) parmi les marchés fournisseurs de céramiques pour l'UE, avec une croissance annuelle de 7,6% pendant la période 2016-2021, selon Eurostat. La mise en œuvre de l'accord de libre-échange Vietnam–UE (EVFTA) ouvre de nombreuses opportunités d'exportation pour les produits artisanaux, les céramiques en particulier.
 
Les exportations de céramiques vers les États-Unis en 3 mois ont atteint 30,76 millions d’USD (+11,2%). Actuellement, le Vietnam se classe au deuxième rang des pays fournisseurs aux États-Unis.
 
Les consommateurs américains sont progressivement passés des céramiques décoratives chinoises à d'autres sources, dont le Vietnam. Plus précisément, la proportion des importations en provenance du Vietnam, de seulement 7,2% du chiffre d'affaires total des marchandises portant le code SH 6913 fournies aux États-Unis en 2010, est passée à 14,34% en 2020 et 13,1% en 2021.
 
Si la demande de céramiques aux États-Unis est très importante, l'importation de cet article du Vietnam reste modeste. En conséquence, le potentiel des entreprises vietnamiennes vers ce marché est encore énorme.
 
S'adressant à au journal Congthuong, Mme Ha Thi Vinh, directrice de Quang Vinh Ceramics Co., Ltd. - a évalué que les accords de libre-échange (ALE) que le Vietnam a signés créent de très bonnes opportunités pour les activités d'exportation en général, l'artisanat et la céramique d'art en particulier.
 
"Actuellement, l'UE et les États-Unis sont les principaux marchés d'exportation. En 2021, le chiffre d'affaires à l'export de l’entreprise a augmenté de 26-27% par rapport à l'année précédente. Son carnet de commandes est rempli jusqu'en septembre-octobre. C'est un signal très positif. L’entreprise s'attend à une croissance de ses revenus d'exportation de 5-7% cette année", a souligné Mme Vinh.
 
De nombreux experts ont déclaré que l'intégration de plus en plus profonde du Vietnam à l'économie mondiale ouvrira de nombreuses opportunités pour les secteurs économiques, la production artisanale en particulier. Les visiteurs étrangers veulent retrouver l'origine de l'Asie de l'Est avec des produits fabriqués à la main et à partir de matériaux naturels.

Un grand marché, des prix raisonnables, une rotation plus rapide du capital sont de grands avantages pour la production. Cela laisse augurer un avenir prometteur pour l'artisanat traditionnel vietnamien./.

CPV