Viettel collabore avec Ericsson pour créer sa propre technologie 5G. Photo: VNA

L'article écrit qu'au début des années 80, le Vietnam figurait parmi les endroits les plus démunis du monde. Cette situation a changé en 1986, lorsque le pays s'est ouvert au monde et a lancé le Renouveau. Ces réformes ont rapidement dynamisé l'économie et attiré des investissements directs étrangers massifs. Si, quelques années auparavant, le Vietnam avait dû importer du riz, il était devenu en 1989 deuxième exportateur de riz du monde.

Au cours des dernières décennies, le Vietnam s'est présenté comme un membre responsable de la communauté internationale, gagnant la reconnaissance et le respect au sein de l’ASEAN. Il a signé des accords commerciaux bilatéraux, tout en adhérant à l'OMC, à l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste et, récemment, au Partenariat régional économique global (RCEP).

Hanoï a en fait été félicité pour avoir donné l’une des meilleures réponses au monde à la pandémie de COVID-19, introduisant rapidement un programme massif de recherche des contacts avec des infectés et mobilisant toute la société dans une lutte collective contre le coronavirus.

Selon l'article, en matière de développement technologique, le Vietnam a construit sa propre infrastructure nationale et semble prêt à déployer la 5G à des fins commerciales cette année. Viettel, une société de télécommunications de l'État vietnamienne, a collaboré avec Ericsson pour créer sa propre technologie 5G et prévoit d'étendre ses produits au Myanmar, au Laos et au Cambodge.

Le Vietnam a également fourni un accès de masse à Internet bon marché à ses citoyens, tout en visant à devenir un acteur clé de l’e-commerce et des méthodes de paiement en ligne. Après Ericsson, Nokia, Huawei, Samsung et ZTE, Viettel devient sixième producteur de la course 5G, - un résultat impressionnant pour un pays qui, il y a 40 ans, n'était pas en mesure de faire face à la pénurie alimentaire.

CPV/VNA