Un journal néo-zélandais salue les résultats obtenus lors de la visite de la PM Jacinda Ardern au Vietnam

Vendredi, 18/11/2022 11:17
Le 16 novembre, le journal RNZ a informé de la visite officielle de la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern au Vietnam, soulignant qu'elle était axée sur les échanges commerciaux et de technologies de transformation des aliments.

Un nouvel élan pour le partenariat stratégique Vietnam - Nouvelle-Zélande

D’importants potentiels pour les exportations vietnamiennes vers la Nouvelle-Zélande

Vietnam - Nouvelle-Zélande: Intensification des relations multisectorielles

leftcenterrightdel
Captures d'écran 

Dans un article, RNZ a énuméré de nombreux résultats obtenus lors de cette visite, do,nt un accord permettant l'exportation de citrons verts et de pamplemousses vietnamiens vers la Nouvelle-Zélande après de nombreuses années de difficultés dues à des soucis de biosécurité. Ces  fruits devraient revenir dans les magasins néo-zélandais l'été prochain.
 
La levée des barrières à l'importation de citrons verts et l'approbation de l'importation de pamplemousses, un nouveau fruit en Nouvelle-Zélande,  permettront de dynamiser les relations commerciales entre les deux pays.
 
L'importation de ces fruits a été révélée par la Première ministre Jacinda Ardern et le ministre du Commerce et de la Croissance des exportations Damien O'Connor le premier jour de la visite de la délégation au Vietnam, pour rétablir les relations commerciales et renouveler l'image de marque de la Nouvelle-Zélande dans ce pays en développement rapide d'environ 100 millions d'habitants.
 
La Nouvelle-Zélande est également sollicitée pour importer des fraises et des courges. On espère que cela conduira le Vietnam à absorber les connaissances agricoles et scientifiques de la Nouvelle-Zélande, à l'instar de ce que Plant & Food a fait pour sélectionner de nouvelles variétés de fruits du dragon résistantes aux maladies, en utilisant une technologie similaire   développée contre le virus PSA qui attaque les kiwis.
 
Ces plans n'affecteront pas les liens commerciaux entre les deux parties, qui sont déjà définis par des accords commerciaux tels que le CPTPP, le RCEP et l'accord de libre-échange  Nouvelle-Zélande-ASEAN, mais s'efforceront d'obtenir des réalisations supplémentaires dans des domaines tels que l'agriculture et la transformation des aliments.
 
Lors de la visite, le ministre O'Connor a également souligné : "La production alimentaire est très importante pour le Vietnam ainsi que pour la Nouvelle-Zélande et je pense que si nous pouvons partager de nouvelles technologies et techniques, cela créera de grandes opportunités".
 
Après avoir passé du temps à Hanoï, la délégation néo-zélandaise s'est rendue à Hô Chi Minh-Ville, le plus grand centre économique du Vietnam, qui abrite 10 entreprises néo-zélandaises, des fabricants pharmaceutiques aux petits fabricants alimentaires.
 
La délégation de la Première ministre Jacinda Ardern s'est concentrée également sur la restauration de l'attractivité de la Nouvelle-Zélande auprès des étudiants internationaux. Avant que la pandémie ne ferme les frontières, le Vietnam était la 4e plus grande source d'étudiants internationaux en Nouvelle-Zélande./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation