Le textile est l'un des produits d’exportation ayant de belles perspectives sur le marché nord-américain. Photo: Tuoitrethudo


De nombreux nouveaux règlements et politiques sur ces marchés également changer. En particulier, le Canada et le Mexique possèdent les mécanismes et  politiques les plus décisifs en 2019. Une occasion pour les entreprises vietnamiennes de promouvoir avec ces pays leur coopération en matière d'investissement, de production et de commerce.

S’expriment lors du récent colloque intitulé "Coopération dans la production et le commerce des produits industriels entre le Vietnam et l'Amérique du Nord dans la nouvelle conjoncture", Nguyen Hong Duong, chef adjoint du Département des marchés Europe-Amérique du ministère de l'Industrie et du Commerce a déclaré que le Mexique, bien que plus petit que les États-Unis et le Canada, possédait un énorme  potentiel pour le Vietnam.

Entre janvier et octobre 2019, les exportations vietnamiennes au Mexique ont atteint 1,96 milliard d’USD, en hausse de 31,3% en un an. Le Vietnam a exporté principalement téléphones et accessoires; ordinateurs, produits électroniques et composants; chaussures; machines-outils et pièces détachées...

Le textile est l'un des produits d’exportation ayant de belles perspectives sur le marché mexicain. Les entreprises vietnamiennes bénéficient de plus d'avantages que d'autres entreprises exportatrices au Mexique, notamment celles de Chine, en raison de la réduction des taxes à l'importation.

Quant au Canada, les commandes d’exportation vers ce pays sont adaptées aux entreprises vietnamiennes. En particulier, le partenariat intégral Vietnam-Canada et l’accord CPTPP ont posé des bases solides, ouvrant de vastes possibilités de coopération aux entreprises des deux pays.

Selon le Département des marchés Europe-Amérique, le Vietnam peut tirer profit de l'intérêt accru du gouvernement canadien en sa faveur pour le développement des industries auxiliaires, à quoi s'ajoutent les accords de libre-échange qui posent les fondements juridiques. En termes de  taille de production et de marché, le Canada est tout à fait adapté aux capacités de l’industrie vietnamienne. Technologiquement, le Canada n'est pas inférieur aux autres pays développés.

Selon les prévisions, l'automobile, le textile-habillement et l'agroalimentaire seront les domaines où le Vietnam aura la plus  forte capacité de coopération avec le Canada, a souligné Nguyen Hong Duong.

A l’heure actuelle, le textile-habillement du Vietnam ne représente que 7% environ des importations du Canada. Bon nombre des principaux distributeurs de textile-habillement sont basées au Canada, mais la plupart d'entre eux exportent aux Etats-Unis et dans d'autres pays. Il s’agit d’une opportunité pour cette filière vietnamienne.

En outre, les taxes à l'importation pour le textile-habillement au Canada seront réduits de 17-18% à 0% selon l’engagement pris lors du CPTPP. Plus de 4 mois après l'entrée en vigueur de cet accord, les exportations vietnamiennes au Canada ont considérablement augmenté, d'environ 70%.

Pour les Etats-Unis, marché plus vaste et plus exigeant que Mexique et Canada au sein de l’Amérique du Nord, les exportations vietnamiennes de produits industriels vietnamiens ont atteint 41,12 milliards d’USD (+35,43%), notamment textile, téléphones et accessoires, chaussures,  ordinateurs, produits électroniques et composants...

Thuy Hanh