Les relations entre le Vietnam et les États-Unis ont fait des progrès impressionnants. Source: LĐO

"Il n'y a pas d'autre mot que 'spectaculaire' pour décrire les progrès réalisés dans les relations économiques entre les deux pays", a déclaré le professeur David Dapice, un expert de premier plan en économie de l'Asie du Sud-Est à  l’École John F. Kennedy School of Government, relevant de l’Université de Harvard. 

Avec le même point de vue, le Dr. Vo Tri Thanh - ancien directeur adjoint Institut central de gestion économique (CIEM) a estimé: «Les relations économiques entre le Vietnam et les États-Unis ont des caractéristiques très importantes. Le niveau de croissance des échanges entre les deux pays, s'il est dit de "miraculeux", est un peu trop fort, mais c'est rare dans le monde.» 

"Les États-Unis sont toujours le premier marché d'exportation du Vietnam depuis la signature du BTA en 2000. Le commerce est devenu un pilier des relations bilatérales", a dit Nguyen. Dinh Luong, ancien chef de l'équipe de négociation pour l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et les États-Unis (BTA). 

Le point attrayant pour les entreprises vietnamiennes est que les États-Unis sont le plus grand marché d'importation au monde (plus de 2.000 milliards d’USD/an) avec un capital et une technologie abondants. C'est un marché potentiellement fertile. 

Le Vietnam est quant à lui attrayant pour les entreprises américaines en raison de son marché de près de 100 millions de consommateurs, de sa croissance positive, de ses politiques ouvertes, de ses connexions étroites avec le marché de l'ASEAN et de ses nombreux marchés majeurs dans le monde grâce au réseau d'accords de libre-échange dont il est partie. 

Plus important encore, les deux gouvernements souhaitent tous deux promouvoir la coopération économique et commerciale avec la participation active du monde des affaires. 

«Le chiffre d'affaires à l'exportation du Vietnam vers les États-Unis est passé d’un milliard d’USD en 2000 à 10 milliards en 2007, principalement grâce à la signature du BTA. Après 2007, les exportations vietnamiennes vers les États-Unis ont continué d'augmenter, en partie par le changement dans la chaîne d'approvisionnement mondiale. Les investisseurs étrangers entrent au Vietnam pour profiter d'une main-d'œuvre bon marché en raison de la hausse des coûts de main-d'œuvre chinoise, et les entreprises d'IDE au Vietnam sont principalement orientées vers l'exportation», a dit David Dapice.

Ces 5 dernières années, le chiffre d'affaires des exportations du Vietnam vers le marché américain a augmenté de 230 %, et les exportations des États-Unis vers le Vietnam ont aussi bondi de plus de 175 %. Les États-Unis sont devenus le plus grand marché d'exportation du Vietnam, et ce dernier est devenu le 10e partenaire commercial des États-Unis. 

En particulier, 2020 est la première année où les échanges commerciaux entre les deux pays ont dépassé la barre des 90 milliards d’USD, atteignant 90,8 milliards et 100 milliards sont visés en 2021. 

Selon les données des douanes vietnamiennes, au cours de sept premiers mois de 2021, le commerce bilatéral a atteint 62,98 milliards d’USD, dont 53,96 milliards USD d’exportations du Vietnam, +38,4% en un an, et les importations vietnamiennes en provenance des États-Unis ont également augmenté de 11,2 % par rapport à la même période de 2020.

CPV