VinFast s'apprête à construire une usine d'une valeur de 4 milliards USD aux États-Unis

Vendredi, 05/08/2022 17:37
VinFast a acheté plus de 700 hectares en Caroline du Nord, considérant comme une nouvelle étape de l'entreprise dans la construction d'une usine d'assemblage de véhicules électriques et de batteries, qui devrait coûter 4 milliards d'USD.

Nikkei: VinFast ambitionne de vendre 1 million de voitures électriques ces 5-6 prochaines années

Vinfast et Ironman annoncent un partenariat mondial

VinFast reçoit 1,2 milliard de dollars d'incitations pour un centre de fabrication aux États-Unis

leftcenterrightdel
Photo: CafeF 

Selon WRAL TechWire, VinFast a acheté plus de 700 hectares dans le comté de Chatham, en Caroline du Nord, aux États-Unis. Ceci est considéré comme une nouvelle étape de VinFast dans la construction d'une usine d'assemblage de véhicules électriques et de batteries, qui devrait coûter 4 milliards d'USD.

Le mois dernier, un porte-parole de VinFast a déclaré à WRAL TechWire que la société avait commencé à tout préparer pour le nouveau site.
 
Selon le document de transfert daté du 2 août, cette transaction immobilière a été réalisée entre TIP East Development Partners et VinFast Manufacturing US, LLC. Elle comprenait un paiement de taxe d'accise de 87.955 USD. En vertu de la loi de la Caroline du Nord, la taxe d'accise est payée sur toutes les transactions immobilières au taux d'un dollar par tranche de 500 USD ou d'une partie du prix d'achat. WRAL TechWire estime que le prix que VinFast a payé pour le nouveau terrain est d'environ 43,9775 millions d’USD.
 
Selon un communiqué du mois dernier, VinFast a déclaré que la société était en train de démarrer la construction dans le comté de Chatham. Si tout se passe comme prévu, la production commencera dès juillet 2024, avec une capacité de 150.000 véhicules électriques par an.
 
Dans un accord avec la localité, VinFast vise également à augmenter la capacité d'exploitation "rapidement pour atteindre 200.000 véhicules ou plus par an".
 
L'une des raisons pour lesquelles VinFast a choisi les États-Unis est qu'il s'agit d'un des pays leaders dans cette tendance.
 
Selon l'Agence internationale de l'énergie (IEA), l'administration du président Biden est très drastique dans la réduction des émissions polluantes des véhicules. D'ici 2030, Joe Biden veut que 50% des voitures vendues aux États-Unis soient à zéro émission. Les États-Unis favorisent les véhicules électriques plus que la plupart des autres grands pays du monde.
 
Pour mettre en œuvre la stratégie de réduction des émissions, Joe Biden a également émis de nombreuses incitations fiscales pour les fabricants de voitures électriques. Selon le New York Times, l'administration américaine a lancé un plan d'infrastructures de 2.000 milliards d’USD pour lutter contre le changement climatique en encourageant les Américains à passer aux véhicules électriques. Une partie de cette somme sera utilisée dans la construction de systèmes de recharge.
 
Selon CNBC, le gouvernement américain subventionne depuis longtemps les entreprises de véhicules électriques par le biais de prêts et d'allégements fiscaux pour la recherche et le développement de technologies dans l'industrie des véhicules à zéro émission. Par exemple, en 2010, Tesla a emprunté 465 millions d’USD dans le cadre du programme Production de véhicules à technologie avancée du Département américain de l'énergie. L'expansion de ces programmes soutiendra la croissance future des entreprises qui cherchent à produire des véhicules électriques.
 
Par conséquent, selon l'AIE, la décision de VinFast de construire une usine aux États-Unis  constitue un investissement à long terme. L'autre raison pour laquelle VinFast a choisi de construire une usine aux États-Unis est que les infrastructures de développement de véhicules électriques sont achevées depuis longtemps et continuent d'être continuellement mises à niveau. 

Selon CNBC, récemment, le président Biden a promis d'investir 400 milliards d’USD dans l'énergie propre, dont la technologie des batteries et les véhicules électriques. Une partie de ce plan comprend l'affectation de dépenses gouvernementales pour soutenir les véhicules électriques, avec 500.000 nouvelles bornes de recharge d'ici fin  2030.
 
De plus, le gouvernement américain a également annoncé qu'il dépenserait 7,5 milliards d’USD pour construire un réseau de bornes de recharge cette année. 

Selon Electrek (États-Unis), l'usine de véhicules électriques par VinFast bénéficiera grandement du système d'infrastructure existant aux États-Unis.
 
Un autre avantage pour VinFast est que le niveau de compétence des travailleurs de la fabrication de véhicules électriques aux États-Unis est très élevé. Selon le Centre de développement américain (CAP), l'industrie automobile joue un rôle important dans la création de nombreux emplois pour la main-d'œuvre américaine. Par conséquent, depuis de nombreuses années, les États-Unis améliorent activement les compétences des travailleurs.
 
Toujours selon Electrek, l’ouverture d'une usine aux États-Unis permettra à VinFast d'économiser davantage sur les coûts de recrutement et de formation des ressources humaines./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation