Dans l'usine de Vinfast à la ville de Hai Phong (au Nord). Photo: VTC

 

Cette décision a été prise dans le but de protéger la santé de ses employés ainsi que de contribuer à la lutte contre le COVID-19.

Il s'agit de la 6e unité d'assemblage et de fabrication d'automobiles au Vietnam fermant temporairement ses usines pour faire face à l’épidémie, après Ford, Toyota Vietnam, TC MOTOR, Honda, et Nissan Vietnam.

Selon les prévisions de l’Association des constructeurs automobiles du Vietnam (VAMA), le nombre d'automobiles vendues cette année dans le pays devrait reculer de seulement 15% dans le cas où l’épidémie serait maîtrisée tôt.

CPV