L'ASEAN affirme son ferme engagement à renforcer la coopération au développement

Vendredi, 30/09/2022 15:31
Un débat général de la Commission des questions sociales, humanitaires et culturelles de la 77e session de l'Assemblée générale des Nations unies, a été organisé le 29 septembre sous l'égide de son président, l'ambassadeur Jose Alfonso Blanco Conde, chef de la Mission permanente de la République dominicaine aux Nations Unies.
leftcenterrightdel
L'ambassadeur Dang Hoang Giang, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, prend la parole. Photo: VNA 

S'exprimant au nom de de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN), l'ambassadeur Dang Hoang Giang, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a constaté que les crises alimentaires et énergétiques, les catastrophes naturelles, l'inflation, la dette et les inégalités avaient mis la vie des personnes vivant dans les pays en développement et des groupes vulnérables sous "une pression sans précédent". 

Dang Hoang Giang a affirmé que l'ASEAN était fermement résolue à faire progresser le programme de développement social, conformément à son ECO Vision 2025, aux déclarations de concorde I et II et au plan d'action de Hanoï, grâce à des "lignes directrices" qui concernent notamment la protection sociale, le travail social, les questions de genre, l'autonomisation des personnes âgées, les droits des personnes handicapées, l'élimination du travail des enfants et de la violence à l'égard des femmes. 

Prenant la parole lors du débat, la ministre conseillère Le Thi Minh Thoa, cheffe adjointe de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU, a estimé important de s'attaquer aux causes multiples de la pauvreté et de l'inégalité, notamment en créant des emplois décents et d'autres opportunités génératrices de revenus, et en offrant une éducation de qualité et un apprentissage tout au long de la vie. 

L'inclusion sociale et la participation des personnes défavorisées doivent être facilitées, a-t-elle insisté. 

En outre, la coopération entre les pays, les partenaires et les acteurs du développement social doit servir l'intérêt des peuples.  Elle a rappelé que le Vietnam avait fait de grands progrès dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, en garantissant la sécurité sociale et les droits sanitaires, sociaux et éducatifs de ses citoyens. 
CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation