L'OMS publie deux directives pour créer des écoles sans nicotine ni tabac

Mercredi, 27/09/2023 12:14
L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié mardi 26 septembre deux nouvelles directives pour interdire le tabac et le vapotage à l'école chez les jeunes et aider à créer des écoles sans nicotine ni tabac.

Journée mondiale sans tabac: la priorité donnée à l'augmentation des taxes et des prix du tabac

Approbation de la Stratégie nationale sur la prévention et le contrôle des méfaits du tabac

Courir pour un environnement sans fumée de tabac

 Chaque année, le tabac tue plus de 8 millions de personnes, soit une personne toutes les quatre secondes. Photo: UN

"Qu'ils soient assis en classe, qu'ils jouent dehors ou qu'ils attendent à l'arrêt du bus scolaire, nous devons protéger les jeunes de la fumée secondaire mortelle et des émissions toxiques des e-cigarettes, ainsi que des publicités qui font la promotion de ces produits", a déclaré dans un communiqué, Ruediger Krech, directeur de la promotion de la santé à l'OMS.

Selon l'agence onusienne basée à Genève, les politiques d'interdiction de la nicotine et du tabac contribuent à empêcher les jeunes de commencer à fumer, à créer un corps étudiant plus sain et plus productif, à protéger les jeunes des produits chimiques toxiques contenus dans le tabagisme passif, à réduire les déchets de cigarettes et à diminuer les coûts de nettoyage.

Chaque année, le tabac tue plus de 8 millions de personnes, soit une personne toutes les quatre secondes. Environ 7 millions de ces décès sont dus à l'usage direct du tabac, tandis que 1,3 million d'autres résultent de l'exposition des non-fumeurs à la fumée secondaire. Environ 51.000 enfants meurent chaque année de maladies liées à l'exposition au tabagisme passif.

 Un jeune homme fume une cigarette. Photo: UN

"Il est tout à fait clair que les écoles sont particulièrement bien placées pour jouer un rôle majeur dans la réduction du grave problème du tabagisme et de la consommation de tabac et de nicotine chez les enfants", a déclaré Kerstin Schotte, experte à l'OMS, lors d'un point de presse à Genève.

Pour y arriver, le guide met en évidence quatre façons de favoriser un environnement sans nicotine ni tabac pour les jeunes. Il s'agit notamment d'interdire les produits à base de nicotine et de tabac sur les campus scolaires, mais aussi interdire la vente de produits à base de nicotine et de tabac à proximité des écoles.

L'OMS exhorte également ses États membres à interdire la publicité et la promotion directes et indirectes de la nicotine et des produits du tabac à proximité des écoles. Cela passe également par le refus d'un parrainage ou d'un engagement avec les industries du tabac et de la nicotine.

CPV/Xinhua/CVN

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation