Le débit d'eau du Mékong à son plus bas niveau pour la troisième année consécutive

Samedi, 15/01/2022 11:16
Le Secrétariat de la Commission du Mékong a appelé récemment les six pays riverains du Mékong à chercher à résoudre rapidement le problème de faibles débits du Mékong..

Le Vietnam s'engage à poursuivre sa coopération pour le développement du fleuve Mékong-Lancang

Un webinaire partage des expériences dans l'audit de la gestion des ressources en eau dans le bassin du Mékong

Le PM Pham Minh Chinh au 7e Sommet de la sous-région du Grand Mékong

Le Mékong bordant la Thaïlande et le Laos vu de Nong Khai, Thaïlande, le 29 octobre 2019. Photo: Reuters

Le Secrétariat de la Commission du Mékong (MRC – Mekong River Commission) a appelé récemment les six pays riverains du Mékong à chercher à résoudre rapidement le problème de faibles débits du Mékong après trois ans de débits faibles record et de conditions extrêmement sèches.

Le débit du Mékong a chuté à son plus bas niveau en plus de six décennies de 2019 à 2021, a montré un nouveau rapport sur le débit du fleuve de la MRC.

Selon An Pich Hatda, directeur général du secrétariat du MRC, les six pays riverains du Mékong – la Chine, le Myanmar, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Vietnam – devraient prendre des mesures immédiates pour atténuer la crise, notamment établir un mécanisme commun de notification des fluctuations inattendues des niveaux d'eau et étudier la possibilité de coordonner la gestion de l'exploitation des réservoirs et des barrages hydroélectriques.

Il a également suggéré à ces pays d'envisager de construire davantage de réservoirs pour faire face aux situations d'urgence liées à la sécheresse et aux inondations./.

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation