Le taux d'inflation dans la zone euro grimpe à 7,5% sur fond de ralentissement de l'économie

Dimanche, 01/05/2022 11:08
La zone euro connaîtra un taux d'inflation de 7,5% en glissement annuel en avril, selon une estimation rapide publiée vendredi 29 avril par l'Office statistique de l'Union européenne (Eurostat).

Zone euro - Le rebond de l'activité se confirme

La croissance du PIB dans la zone euro se ralentit. Photo: AFP

L'envolée des prix de l'énergie est le principal moteur de cette inflation élevée, a estimé Bert Colijn, économiste senior pour la zone euro auprès d'ING. Le taux d'inflation annuel pour l'énergie recule à 38% en avril contre 44,4% en mars.

Dans une analyse, l'économiste a estimé que la flambée des prix du carburant, de l'électricité et du gaz par rapport à début mars, au début de la crise ukrainienne, avait été suivie par "des replis prudents et des réductions des taxes gouvernementales sur l'énergie". "Cela a entraîné une légère modération de l'inflation énergétique, mais des inquiétudes subsistent pour les mois à venir", a déclaré M. Colijn, mettant en garde contre des possibles relèvements de prix si la Russie interrompt ses livraisons de gaz vers les pays européens.

Par ailleurs, les prix de l'alimentation, de l'alcool et du tabac ont enregistré une hausse de 6,4% en glissement annuel en avril, contre 5,0% en mars. Avec les problèmes de chaîne d'approvisionnement qui s'annoncent plus longs et plus graves que prévu auparavant, l'inflation devrait suivre une tendance haussière pour la plus grande partie de 2022, a estimé M. Colijn. Cela devrait pousser la Banque centrale européenne à prendre des mesures.

Les pays qui connaissent les taux d'inflation annuelle les plus élevés en avril comprennent l'Estonie, avec un taux de 19%, la Lituanie avec un taux de 16,6%, et la Lettonie avec un taux de 13,2%. Les taux d'inflation annuels les plus faibles ont été enregistrés à Malte (4,9%), en France (5,4%) et en Finlande (5,6%), selon Eurostat. Par ailleurs, la croissance du produit intérieur brut (PIB) dans la zone euro se ralentit, et les estimations pour le premier trimestre 2022 indiquent une croissance de 0,2% en glissement trimestriel, contre 0,3% au trimestre précédent.

CPV/Xinhua/CVN

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation