Le Vietnam appelle au cessez-le-feu et au dialogue pour résoudre le conflit Russie-Ukraine

Vendredi, 08/04/2022 15:34
Lors de la 11e session spéciale d’urgence de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le conflit entre la Russie et l’Ukraine, le Vietnam a appelé toutes les parties à réduire les tensions, à mener un cessez-le-feu, à reprendre le dialogue et à trouver des solutions à long terme aux désaccords sur la base de la prise en compte des droits et intérêts légitimes des parties concernées.

Le Vietnam souhaite sincèrement voir les parties en conflit en Ukraine de faire preuve de retenue

L'Assemblée générale de l'ONU «exige» de la Russie la fin du conflit en Ukraine

Le Vietnam est extrêmement préoccupé par le conflit armé en Ukraine

L’ambassadeur Dang Hoang Giang, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies, lors de cette session tenue le 7 avril à New York. Photo: CPV

Lors de cette session tenue le 7 avril à New York, l’ambassadeur Dang Hoang Giang, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies, a réaffirmé la position constante du Vietnam sur le règlement des différends internationaux par la voie pacifique, sur la base du respect de la Charte des Nations Unies et du droit international. Il a affirmé que le Vietnam était préoccupé par les impacts de la guerre en Ukraine sur les habitants et les informations sur la mort de nombreux civils ces derniers jours.

Le Vietnam s'oppose à tous les actes d’attaque de civils, de violation du droit international humanitaire et des droits de l'homme, estimant qu'il est nécessaire de vérifier les informations récentes de manière ouverte, transparente et objective, avec la coopération des parties concernées, a-t-il déclaré.

L'ambassadeur Dang Hoang Giang a également souligné le point de vue du Vietnam selon lequel les échanges et les décisions des agences et organisations internationales doivent se conformer à leurs propres processus et procédures de fonctionnement. Toutes les discussions et décisions de l'Assemblée générale doivent être fondées sur des informations vérifiées, objectives et transparentes, avec la coopération des parties concernées et une large consultation avec des pays.

L'ONU et la communauté internationale devraient continuer à créer des conditions favorables aux efforts de dialogue et de négociation diplomatique entre les parties concernées pour rechercher une solution pacifique et intégrale, a-t-il déclaré.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation