Le Vietnam s’engage en faveur d’une transition énergétique propre

Samedi, 21/10/2023 20:00
Le Vietnam a activement mis en œuvre diverses politiques en réponse au changement climatique, en particulier dans la transition énergétique, a souligné le conseiller commercial du Vietnam en Thaïlande, Lê Huu Phuc, lors du 3e Forum Asie-Pacifique de l’énergie (APEF 2023), du 16 au 20 octobre à Bangkok, en Thaïlande.

Promouvoir la mise en œuvre de projets pilotes dans le cadre du JETP

Promouvoir la coopération internationale pour une transition énergétique nationale efficiente

PNUD: La transition énergétique profite bien au Vietnam

leftcenterrightdel
Le conseiller commercial du Vietnam en Thaïlande, Lê Huu Phuc, lors du 3e Forum Asie-Pacifique de l’énergie (APEF 2023), à Bangkok, en Thaïlande. Photo: VNA 

Dans son discours à l’événement qui a attiré 265 délégués de 42 pays, il a déclaré que le Vietnam, l’un des cinq pays les plus vulnérables au changement climatique au monde, est confronté à l’élévation du niveau de la mer, aux inondations et aux sécheresses, tandis que les conditions météorologiques extrêmes menacent la situation du développement socio-économique et la durabilité environnementale du pays.

La transition énergétique est le principal facteur qui détermine le succès des objectifs du Vietnam en matière de réponse au changement climatique, a-t-il souligné, expliquant que l’énergie est la source la plus émettrice de carbone du pays.

Lê Huu Phuc a souligné que la coopération énergétique au sein de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique (CESAP) était importante pour le Vietnam et de nombreux autres pays en développement, afin de partager leurs expériences dans le processus de transition énergétique ainsi que dans la réponse au changement climatique dans son ensemble.

Le responsable a souligné que le Vietnam était toujours prêt à renforcer la coopération avec les partenaires et les organisations internationales dans ce domaine, exprimant l’espoir que les organes des Nations Unies, notamment la CESAP, auront des lignes directrices et des politiques adéquates pour soutenir les pays en développement dans le processus de transition énergétique, notamment en termes d’assistance financière et de renforcement des capacités pour la formulation de politiques et la mise en œuvre de projets.

leftcenterrightdel
 Les délégués lors de la séance d'ouverture du 3e Forum Asie-Pacifique de l'énergie. Photo : VNA

Pour sa part, la secrétaire générale adjointe des Nations Unies et secrétaire exécutive de la CESAP, Armida Salsiah Alisjahbana, a déclaré que les crises récentes ont entraîné des chocs économiques, des augmentations des prix de l’énergie et des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement, qui menacent tous les progrès dans le domaine de l’énergie, de la transition énergétique et du développement durable.

Elle a réitéré la nécessité de considérer la résilience et la sécurité énergétique parallèlement à la durabilité. Dans le secteur de l’énergie, la recherche d’une plus grande efficacité énergétique, l’accès universel à l’énergie moderne et l’augmentation de la part des énergies renouvelables sont des stratégies qui peuvent aider à résister à ces chocs et à mieux se relever.

L’APEF 2023 devait examiner les progrès de la mise en œuvre de l’Objectif de développement durable 7 sur l’énergie propre et d’un coût abordable ainsi que la mise en œuvre de la Déclaration ministérielle sur la coopération régionale pour une transition énergétique vers des sociétés durables et résilientes en Asie et dans le Pacifique 2018-2023. La 4e édition devrait avoir lieu en 2024./.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation