Le vietnamien devient une des langues officielles d'une grande ville des États-Unis

Jeudi, 13/06/2024 16:29
Le vietnamien est officiellement devenu une des langues officielles de la ville de San Francisco, en Californie, aux États-Unis, a rapporté le San Francisco Chronicle.
Golden Gate Bridge à San Francisco (Californie, États-Unis). Photo: REUTERS 

Le 11 juin, heure locale, le Conseil de surveillance de San Francisco, l’organe législatif au sein de l’administration de la ville et du comté de San Francisco, a voté à l’unanimité pour déclarer le vietnamien comme une des langues officielles de la ville, aux côtés du chinois, de l'espagnol et du philippin.

Avec cette décision, le vietnamien devient une langue officielle nécessitant la fourniture de services de traduction par les autorités.

Selon le San Francisco Chronicle, la reconnaissance du vietnamien comme langue officielle ainsi qu'un certain nombre d'autres changements dans l'ordonnance sur l’accès linguistique de la ville américaine, vise à garantir que les résidents puissent être servis dans la langue dans laquelle ils sont le plus à l’aise.

L’ordonnance, promulguée en 2001, exigeait auparavant que les services municipaux traduisent les services dans n’importe quelle langue avec au moins 10.000 locuteurs dans la ville ayant une maîtrise limitée de l’anglais. Son récent amendement a abaissé le seuil à 6.000, permettant l’inclusion des Vietnamiens dans la liste composée auparavant uniquement de Chinois, d’Espagnols et de Philippins.

Selon les données de la ville, 6.791 habitants de San Francisco s'identifient comme locuteurs vietnamiens.

Avec cette nouvelle réglementation, la ville devra désormais fournir des interprétations téléphoniques, des textes sur le site Web, des avis écrits et d’autres services officiels en vietnamien./.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation