Aide française de 1,2 million d’euros pour la gestion intégrée des baies de Ha Long, Hai Phong 

 

Le séminaire de lancement du projet de gestion intégrée des zones côtières dans l'estuaire de Hai Phong, la baie d'Ha Long et de Bai Tu Long s’est tenu le 11 juin dernier, en présence de M. Vu Truong Son, Directeur Général Adjoint de l’Administration des Mers et des Iles Vietnamiennes, MONRE et M. Fabrice Richy, Directeur de l’AFD au Vietnam. 

La baie d’Ha Long, icône touristique du Vietnam inscrite au patrimoine mondial de l’humanité, est le lieu d’une intense activité économique, qui représente une menace importante pour sa conservation : la biodiversité de la baie a déjà été gravement affectée par l’activité touristique, la production de charbon et les activités d’aquaculture et de pêche. 

Face à cette situation, le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) finance un projet d’appui à la gestion intégrée des baies d’Ha Long, Hai Phong et Bai Tu Long, qui contribue à un développement économique et social durable de cette zone côtière, avec une subvention de 1,2 million d’euros. Ce projet est porté par l’Agence française de développement (AFD) et mis en œuvre par l’Administration des Mers et des Iles au sein du Ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement du Vietnam

Lors du séminaire de lancement du projet, les différents acteurs se sont réunis pour discuter du plan de travail, des étapes de la mise en œuvre du projet, mais aussi faire l’état des lieux de la gestion intégrée des zones côtières des provinces Quang Ninh et Hai Phong, ainsi que partager les expériences sur le modèle de gestion intégrée via les contrats de baie en France.

La première étape de ce projet sera l’établissement d’un diagnostic du milieu. Sur cette base, les acteurs institutionnels, opérateurs économiques et scientifiques développeront en concertation un mode de gestion intégrée des zones côtières au travers d’une démarche « Contrat de baie » et des actions pilotes à engager face aux problèmes majeurs affectant les baies. Ce travail sera mis en œuvre avec le soutien de la métropole de Brest, en France.  

Pour Janique Etienne, responsable des projets océans et solutions fondées sur la nature au FFEM, « Ce projet est un excellent exemple de transfert de connaissances. La métropole de Brest, partenaire du projet, partagera son expérience en matière de gestion intégrée des zones côtières. Par ailleurs, le projet s’ancre parfaitement dans le cycle stratégique 2019 – 2022 du FFEM, qui favorise la résilience des littoraux à travers la gestion des usages, la limitation des pollutions et le soutien au développement de filières durables. »

Ce projet devrait permettre à la fois le développement économique et social durable de la zone, mais aussi la réduction de l’impact de la pollution sur la santé publique et l’environnement, tout en contribuant au développement du cadre réglementaire sur la mise en œuvre de la gestion intégrée des zones côtières.

« Je me réjouis du lancement de ce projet, essentiel pour la préservation des zones côtières de Ha Long, Hai Phong et Bai Tu Long. Il s’inscrit au cœur des priorités de coopération entre le Vietnam et l’AFD dans la lutte contre le changement climatique et la protection de la biodiversité », a affirmé Fabrice Richy, Directeur de l’Agence française de développement au Vietnam. 

CPV