Réunion du Jury de la demi-finale du concours "Jeunes Reporters Francophones 2021", le 29 septembre au siège du "Courrier du Vietnam" à Hanoï. Photo: CVN

Lancée le 1er août 2021, la 6e édition du concours annuel "Jeunes Reporters Francophones" a enregistré un total de 135 dossiers, rédigés par 122 auteurs et groupes d’auteurs. Après la présélection, 50 dossiers ont été retenus en demi-finale.

Femmes francophones, Femmes résilientes

Placé cette année sous le thème "Femmes francophones, Femmes résilientes", le concours a pour but d'encourager les jeunes à exprimer leurs réflexions sur le rôle des femmes au Vietnam et ailleurs, ainsi que les efforts pour réduire les disparités entre les hommes et les femmes de toute la communauté, tout en montrant la vitalité de la langue française dans son expression et son vocabulaire, à travers leurs talents rédactionnel et d’illustration.

Particulièrement, dans le contexte d’évolution compliquée du COVID-19, les femmes sont souvent militantes en première ligne dans le combat contre l'épidémie. Elles font aussi preuve de résilience dans la vie quotidienne pour surmonter les difficultés et lutter pour leur autonomisation et l’égalité des sexes.

"C’est un thème intéressant, parce que plus que jamais les femmes doivent être résilientes dans la vie. Elles assument de nombreuses tâches, elles travaillent et s'investissent dans la société, particulièrement en cette période où la communauté lutte contre la pandémie", indique Lê Tuyêt Nhung, chargée des projets culturels, du patrimoine et des actions avec la presse de la Délégation générale Wallonie-Bruxelles au Vietnam, membre du jury.

Avant d’ajouter : "C’est une occasion pour les jeunes francophones de s’exprimer en français et d’écrire des articles, parfois très intimes. La Délégation Wallonie-Bruxelles au Vietnam soutient toujours de telles activités afin de promouvoir l’enseignement et l’apprentissage du français, surtout au Vietnam, et d’encourager les jeunes à partager leurs idées et points de vue".

La présélection pour une meilleure sélection
À la différence des éditions précédentes, celle de 2021 a connu des nouveautés, surtout dans son organisation. Si auparavant, tous les textes reçus, dont le nombre s'élève en général à plus d'une centaine, avaient été soumis au Jury de la demi-finale pour en garder les 20 finalistes, cette année, les membres du jury n'ont qu'à travailler sur 50 articles présélectionnés. Cela leur a permis de gagner du temps et de se concentrer davantage sur la qualité des articles.

D'après Nguyên Hông Nga, rédactrice en chef adjointe du Courrier du Vietnam (CVN), présidente du Jury de la demi-finale, les articles reçus cette année sont d'une écriture de qualité, tant sur le plan journalistique que linguistique. "Cette année, le concours se déroule dans le contexte de pandémie de COVID-19, c’est pour cela que la plupart des articles parlent de la crise sanitaire. Mais on trouve également d’autres thèmes saisissants comme la préservation de l'identité royale d'une famille de Huê ou le bénévolat au secours des victimes des catastrophes naturelles au Centre", partage-t-elle.

CPV/CVN