Table ronde sur l'enseignement en ligne avec la participation de l'AUF, du ministère vietnamien de l'Éducation et de la Formation et de l'Université nationale de Hanoï. Photo: Vietnamnet

Les deux projets vietnamiens ont proposé des solutions spécifiques, innovantes et créatives pour contribuer à améliorer la qualité de l'enseignement en ligne ainsi que la capacité des diplômés à s'intégrer sur le marché du travail à l'ère post-Covid-19. Ces initiatives ont été financées par le Fonds de réponse au Covid-19 de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF).

La coopération, le partage et l'échange d'informations sont l'une des principales priorités de l'enseignement supérieur aujourd'hui, en particulier dans le contexte de pandémie. Le premier projet vise à construire un cadre juridique et un portail national de données sur les ressources éducatives en ligne partagées pour les universités vietnamiennes. Il est présidé par l'Université Van Lang, avec la participation de l'Université ouverte de Hanoï, de l'Université Thai Nguyen et de l'Université de médecine et de pharmacie de Hai Phong, et coordonné par le ministère de l'Éducation et de la Formation. Ce projet a également été mis en œuvre conjointement avec un projet international financé par le ministère bulgare des Affaires étrangères.

A terme, cette plateforme permettra aux universités de déployer de manière proactive l'enseignement en ligne et d'être prêtes à répondre aux situations de crise. Il contribuera à améliorer la capacité de gestion et à assurer la qualité de l'enseignement, à construire des ressources numériques de haute qualité pour répondre aux besoins de l'apprentissage tout au long de la vie.

Le deuxième projet, mis en œuvre à l'Université de Hanoï, vise à améliorer la capacité d'insertion professionnelle des étudiants en langues étrangères se spécialisant dans le tourisme, notamment face aux difficultés causées par la pandémie de Covid-19.

Ces deux projets s'inscrivent dans le cadre du Fonds de réponse au Covid-19 mis en place par l'AUF pour la deuxième fois depuis 2020. Ce fonds, d'une valeur totale de 1,2 million d'euros, vise à soutenir les initiatives des universités de la région dans des domaines tels que santé publique, innovation pédagogique et renforcement de la gouvernance universitaire en temps de crise.

Avec ce Fonds, l'AUF souhaite réaffirmer le rôle des universités dans la promotion du développement commun de l'ensemble de la société./.

CPV