La cérémonie de signature du projet CRUIV


Le 1er décembre, le gouvernement vietnamien, l'Union européenne (UE) et l'Agence française de développement (AFD) ont signé des conventions de financement pour le projet « Infrastructures urbaines résilientes au changement climatique dans le centre-nord du Vietnam» (CRUIV), visant à réduire la vulnérabilité aux risques climatiques de cinq villes. 

Cette signature intervient dans le contexte des récentes catastrophes naturelles dévastatrices qui ont touché le centre du Vietnam, illustrant l'importance de ce type de projet pour construire la résilience à long terme des territoires.

Cofinancé par une subvention de 5 millions d'euros de l'Union européenne (UE), un prêt de 123 millions d'euros de l'Agence française de développement (AFD) et 28 millions d'euros de budgets provinciaux, le projet CRUIV bénéficiera à cinq villes secondaires de la région centre-nord du Vietnam: Phat Diem dans la province de Ninh Binh, Ngoc Lac dans la province de Thanh Hoa, Hoang Mai dans la province de Nghe An, Huong Khe et Thach Ha dans la province de Ha Tinh, toutes très exposées aux risques d'inondation. L'objectif principal est d'accroître la résilience de ces cinq villes et de leur population face aux catastrophes naturelles et aux effets du changement climatique.

Le centre du Vietnam est très souvent exposé aux aléas météorologiques. Ces deux derniers mois ont été particulièrement critiques, avec plusieurs tempêtes tropicales et typhons consécutifs. Les conséquences de ces catastrophes naturelles ont été dramatiques.

Dans le contexte de changement climatique, les phénomènes météorologiques extrêmes pourraient augmenter en intensité et en fréquence. Ainsi, le projet CRUIV répond à un besoin urgent d'adaptation climatique et participe aux investissements à long terme nécessaires pour les territoires vulnérables, afin d'améliorer leur résilience climatique, de prévenir les dommages et de sauver des vies et des ressources.

Le projet CRUIV vise en particulier à renforcer la sûreté et la sécurité des personnes et réduire les pertes matérielles causées par les inondations, grâce à l'amélioration des infrastructures de prévention des risques d'inondation; améliorer les routes de desserte, notamment celles permettant les évacuations et les opérations de sauvetage des personnes directement touchées par les inondations.

Le projet vise également à développer, organiser la collecte et le traitement des eaux usées afin d'améliorer l'environnement local, renforcer les capacités des administrations décentralisées pour assurer la durabilité des investissements, améliorer l'efficacité de la gestion et des services, et promouvoir un développement urbain durable, qui s'attaque aux problèmes d'une population urbaine croissante, avec des niveaux de vie en hausse, sur des terres vulnérables et exposées.

Le district de Thach Ha dans la Province Ha Tinh, 2 jours après le passage du typhon Molave en octobre 2020.

L'ambassadeur de l'UE au Vietnam, Giorgio Aliberti, a déclaré: « Les événements dévastateurs survenus dans le centre du Viêt Nam montrent que l'adaptation au changement climatique est cruciale pour la durabilité du développement du pays, d'où l'importance de soutenir le pays sur la voie d'un avenir résilient. Avec l’accroissement de la population citadine, les infrastructures urbaines sont essentielles pour renforcer la résilience. La subvention de l'UE fournira une assistance technique pour renforcer les capacités de coordination et de communication de l'administration locale, le développement de systèmes d'information et de prévention des risques ainsi que l'organisation du fonctionnement et de la maintenance des nouvelles infrastructures. Cette initiative est pleinement conforme aux priorités de l'UE en matière de villes durables ».

«Ce programme phare répond parfaitement aux besoins à long terme du Vietnam et dans le mandat de l'AFD au Vietnam puisque nos opérations visent à soutenir la mise en œuvre de l'Accord de Paris, notamment en renforçant la résilience des villes et territoires vulnérables. La combinaison du prêt de l'AFD et de la subvention de l'UE est un atout essentiel pour la réussite du projet et la durabilité des infrastructures urbaines » a expliqué Fabrice Richy directeur de l'AFD au Vietnam. «En outre, je voudrais me joindre à l'UE, pour exprimer nos sincères condoléances aux provinces, à leurs autorités et aux populations touchées par les événements récents».

Le Vietnam est l'un des pays les plus sévèrement touchés par le changement climatique et les catastrophes naturelles. La hausse des températures et du niveau de la mer, ainsi que la fréquence et l'intensité accrues des phénomènes météorologiques extrêmes, combinées à la croissance démographique et à l'urbanisation, augmentent le risque d'érosion côtière, d'inondations urbaines et de sécheresse. Conformément à leurs engagements internationaux en matière de changement climatique et aux objectifs de développement durable, l'UE et l'AFD soutiennent activement le Vietnam dans les domaines de l'atténuation et de l’adaptation au changement climatique. 

LM