Signature de la convention de coopération entre l’OIF et le CMN, le 22 juillet à Aisne.

L’administrateur de l’OIF, Geoffroi Montpetit, a signé une convention de partenariat avec le président du Centre des monuments nationaux (CMN), Philippe Bélaval, portant sur la cité internationale de la langue française qui verra le jour en 2022 au château de Villers-Cotterêts, dans l’Aisne (France).

Cette convention précise la déclaration d’intentions signée en mars dernier par la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo, et le président de la République française, Emmanuel Macron. Elle encadre un partenariat global qui prévoit notamment la participation de l’OIF à des conditions privilégiées à l’animation de la future cité dans l’objectif de diffuser en France et à l’international l’image moderne et ouverte de la langue française et de la Francophonie à laquelle Louise Mushikiwabo est très attachée.

Après la signature, une réunion de travail a permis à la directrice-adjointe du CMN, Valérie Senghor, de présenter le projet aux différents responsables de l’OIF afin d’examiner ensemble des pistes concrètes de collaboration.

CPV/CVN/OIF