Trân Ngoc Dung, ancien étudiant vietnamien en marketing, docteur et fondateur du musée du Nuoc Mam (saumure) du Vietnam dans la ville de Phan Thiêt au Centre.

 

Lors de la rencontre avec ces anciens étudiants vietnamiens en France, tenue mardi 2 mars à la Résidence française, Vincent Floreani, consul général de France s’est réjoui des efforts consentis pour obtenir des diplômes d’études de haut niveau dans différentes grandes écoles françaises et dans différents secteurs ainsi que de leur réussite professionnelle au Vietnam qui permet de représenter et de promouvoir davantage l’éducation française, la coopération et la culture franco-vietnamienne dans le futur.

Les visages honorés à cette occasion ont obtenu des diplômes de master ou de doctorat dans les domaines de la restauration-hôtellerie, du droit, du bien-être, de l’ingénierie, de la mode, de la musique, de la médecine, de l’aviation, du commerce, de l’informatique, des sciences naturelles ou de l’enseignement du français, dispensés par des universités de Paris, Toulouse, Poitiers, Nantes ou Rennes.

De retour au Vietnam, ils se sont lancés dans leur vie professionnelle conformément à leur formation en France en occupant des postes importants comme par exemple directrice de zone de villégiature, conseillère en droits financiers, directrice d’une enseigne de cosmétique, professeur à l’université, musicien, chef de cuisine, etc, dans les grandes villes du pays. 

''Pour nous, vous êtes très appréciés !'', a déclaré le diplomate français. ''Vous êtes une double culture pour représenter et pour renforcer la coopération Franco-vietnamienne en matière d’éducation'', a ajouté Vincent Floreani. Le consul général de France a affirmé que la France s’efforce toujours de soutenir les programmes d’échanges d’études entre les deux pays et que les visas destinés aux étudiants vietnamiens sont facilités, via Campus France et d’autres services compétents français.

Les anciens diplômés vietnamiens ayant fait leurs études en France s’entretiennent avec le consul général de France, Vincent Floreani, à la Résidence française le 2 mars.


Les anciens diplômés ont, quant à eux, témoigné leurs vifs remerciements pour la France en général et pour le Consulat de France en particulier pour avoir organisé cette rencontre rendant compte de leurs parcours d’études en France et de leurs contributions à la réussite des programmes de coopération Franco-vietnamienne.

Le succès dans leur vie professionnelle au Vietnam de ces anciens étudiants est un des points d’ancrage pour encourager les élèves et les étudiants vietnamiens à poursuivre leurs études en France. ''Je souhaite que les étudiants vietnamiens aient la chance de faire leurs études en France'', s’est exprimée Dô Thi Hông Tuoi, ancienne étudiante vietnamienne à Rennes, actuellement docteure en médecine et biologie à l’université de médecine de Hô Chi Minh-Ville. Lors de la rencontre, les anciens diplômés vietnamiens en France ont partagé leurs belles expériences et les connaissances acquises en France et ils sont engagés à promouvoir la culture et l’éducation française au sein de France Alumni au Vietnam.

CPV/CVN