Hanoï détermine sa stratégie de développement du marché du travail à l'horizon 2030. Photo d'illustration/VNA

 

Le Comité populaire de Hanoï vient d'élaborer une stratégie pour développer un marché du travail stable, posant des bases solides pour mobiliser  et utiliser pus efficacement les ressources pour promouvoir la croissance socio-économique.

La ville s'est fixé comme objectif que d'ici 2030, le taux de travailleurs formés atteigne 75 à 80 %, dont plus de 60 % titulaires de diplômes et de certificats; la proportion de travailleurs possédant des compétences en technologies de l'information serait de 80 % d'ici 2025 et de 90 % d'ici 2030. 

Hanoï  vise à maintenir le taux de chômage global à un faible niveau inférieur, à 2,5%, et inférieur à 3% dans en zone urbaine. La proportion d'ouvriers travaillant dans l'agriculture sera inférieure à 30 % en 2025 et   à 20 % en 3030. 

En particulier dans la création d'emplois pour les jeunes, Hanoï  s'efforce vise d'ici 2025 à ce que 100% des jeunes aient accès à l'information sur les carrières. D'ici 2025, 85 % des jeunes actifs recevront une formation professionnelle et des compétences pour s'adapter et s'intégrer aux marchés national et international du travail. 

D'ici 2030, le système d'information sur le marché du travail de la ville sera modernisé. Les données seront reliées entre les régions du pays et étendues pour se connecter aux pays de l'ASEAN, notamment dans les principaux marchés du travail du Vietnam. 

Afin d'atteindre les objectifs, la ville se concentrera sur l'examen et la recommandation d'amendements aux documents juridiques   sur l'offre et la demande de main-d'œuvre afin de se conformer aux règles du marché du travail, aux conventions et normes internationales ratifiées par le Vietnam et aux intérêts légitimes des employés et employeurs. 

Hanoï  soutiendra le développement de programmes de formation aux compétences professionnelles pour les nouveaux diplômés; de programmes de formation pour améliorer les compétences des salariés dans le processus de travail adaptés aux spécificités de chaque domaine; encouragera les employeurs à participer au processus d'éducation, de formation et d'enseignement professionnel.

CPV