Remise de prix du concours "Hanoi, la ville que j'aime". Photo: VOV


Organisé par le journal Thanh Nien (Jeunesse) d'octobre 2020 à fin janvier 2021, le concours s’adressait à tous les citoyens vietnamiens vivant au Vietnam et à l'étranger, aux étrangers vivant au Vietnam. Il leur était demandé d’écrire sur leurs souvenirs, leur amour et leurs souhaits vis-à-vis de Hanoi.

Selon le rédacteur en chef du journal Thanh Nien, Nguyen Quang Thong, après 4 mois, 1.080 compositions venues  27 provinces et villes du pays ont été envoyées, dont 450 de Hô Chi Minh-Ville et de 440 de Hanoi. En particulier, certaines ont été envoyées de la République d'Autriche, d'Allemagne, des Etats-Unis, du Japon ... montrant l'attrait particulier de la « terre de Thang Long » auprès des membres de la diaspora.

Certains ont raconté des histoires de Hanoi d’il y a plus de 70 ans, des histoires de tous les jours, des souvenirs simples mais profonds, des traditions de Hanoi,… Des jeunes ont exprimé avec enthousiasme leur désir ardent de contribuer de plus en plus au développement de la capitale.

Le prof. associé - Dr Pham Xuan Thach (doyen de la Faculté de la littérature, Université des sciences sociales et humaines, Université nationale de Hanoi), membre du jury, a partagé: «Les compositions primées révèlent un fort amour pour Hanoi, des recherches approfondies, des histoires, des souvenirs, des réflexions sur la ville. Il n'a pas été facile de choisir les gagnants ».

Remise du premier prix à Le Dinh Trung. Photo: VOV

 

Lors de la cérémonie, le comité d’organisation a remis 12 prix, dont un 1er prix, deux 2e, trois 3e, six d’encouragement et un pour l’œuvre préférée.

En outre, 230 compositions de haute qualité ont été sélectionnées pour être publiées dans la rubrique «j’aime Hanoi » du journal Thanh Nien.

Le Dinh Trung, le lauréat du premier prix, a partagé ceci : «Mes trois compositions ont exprimé mes sentiments les plus sincères pour Hanoi. Avec des mots  simples, mais qui viennent du cœur ».

CPV