Nguyen Thien Nhan, membre du BP et secrétaire du Comité du Parti de HCM-Ville (centre) lors de la rencontre avec les chefs de village exemplaires. Photo: CPV


Nguyen Thien Nhan, membre du Bureau politique et secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, a eu une rencontre, le 23 septembre dans la mégapole du Sud, avec une délégation de 100 chefs de village représentant des ethnies des régions frontalières du Nord.

Le pays est toujours reconnaissant envers les minorités ethniques des régions frontalières du Nord pour leur importante contribution à la lutte contre les envahisseurs étrangers et à la reconquête de l'indépendance nationale. En temps de paix, ils ont pour mission de garder les forêts, d’assurer la protection des frontières et de protéger le pays.

Les minorités ethniques ont un capital culturel très riche, où les chefs de village sont des “bibliothèques vivantes”, contribuant à préserver l’identité du groupe et donc du pays. Nguyen Thien Nhan a exprimé le souhait que les chefs de village, avec leur prestige, encourage les gens à développer l’économie et à changer les formes de culture  pour améliorer la productivité et donc les revenus des paysans.

"Chaque chef de village est un cadre exemplaire du Front de la Patrie, ayant une relation cohérente avec les ethnies minoritaires, contribuant à l’édification du bloc de grande union nationale, à préserver l'identité culturelle, à maintenir la sécurité et l’ordre ainsi qu’à lutter activement contre les fausses idées et la désinformation", a souligné le dirigeant./.

CPV