Couvre-feu à 18h à Ho Chi Minh-Ville à partir du 26 juillet. Photo: VNA


Toutes les activités de la ville sont temporairement suspendues, sauf cas d'urgence médicales et des opérations anti-Covid-19, a-t-il présisé.

Selon Nguyen Thanh Phong, la situation actuelle imprévisible de l'épidémie est due au non-respect des mesures de distanciation par certains habitants, obligeant les autorités locales à appliquer des mesures plus drastiques, pouvant affecter de nombreux aspects de la vie sociale.

Après 16 jours de mise en œuvre de la directive N°16 du Premier ministre, Ho Chi Minh-Ville n’a pas encore réalisé certains objectifs en matière de contrôle du COVID-19, ont souligné les autorités municipales, appelant tous les habitants de respecter strictement des mesures préventives pour que la ville puisse contrôler le virus dans les meilleurs délais.

À ce jour, Ho Chi Minh-Ville a accompli 55 jours de distanciation sociale avec différents niveaux, depuis la mise en œuvre des restrictions conformément à la directive N°15 du Premier ministre et à la directive N°10 du Comité populaire municipal sur le renforcement des mesures de prévention et de contrôle l'épidémie dans la ville.

Du 9 juillet à ce jour, la ville met en place la distanciation sociale conformément à la directive No 16 du Premier ministre.

CPV/VNA