Le marché d'hôtellerie de Hô Chi Minh-Ville. Photo d'illustration

 

Savills Vietnam vient d'annoncer une enquête sur le marché hôtelier de Hô Chi Minh-Ville au premier trimestre avec des évolutions sombres en raison de l'impact de la troisième vague d’épidémie de COVID-19 survenue fin janvier. Le prix moyen des chambres était de 62 USD la nuitée, en baisse de 20% sur un an. Le taux d'occupation des hôtels n'était que de 17%, en baisse de 31 points de pourcentage sur un an.

Dans le même temps, en raison de sa forte dépendance aux arrivées d'entreprises et internationales, le segment des 5 étoiles est le plus touché, avec une baisse de 30% des tarifs des chambres et un taux d’occupation en baisse de 35 points de pourcentage.

Au 1er trimestre, le secteur du tourisme était toujours en difficulté après une année confrontée aux effets du COVID-19, et la situation s'est même aggravée avec la 3e vague épidémique survenue peu avant le Nouvel An.

À la fin du premier trimestre, les revenus du tourisme ont chuté de 60% en glissement annuel, avec plus de 80% des entreprises touristiques qui ont dû fermer, selon le service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville.

Selon le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, en 2021, le Vietnam devrait compter 80 millions de touristes nationaux générant 16,4 milliards d’USD de recettes, en hausse de 20% par rapport à l’année précédente. Hô Chi Minh-Ville vise plus de 30 millions de touristes nationaux, soit près de 40% du total national. 

CPV