Photo d'illustration: NLĐ

Au premier semestre 2021, le volume de devises étrangères transférées par les Viêt kiêu (Vietnamiens d'outre-mer) à Hô Chi Minh-Ville est estimé à 3,2 milliards de dollars, soit une hausse de 22,34% en glissement annuel; et devrait atteindre 6,5 milliards de dollars pour toute l'année (+6,5%).

Ce chiffre est considéré comme une croissance positive dans le contexte de la propagation de l'épidémie de COVID-19 qui affecte négativement les activités économiques de nombreux pays.

Nguyen Hoang Minh, directeur adjoint de la succursale de la Banque d'État à Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que ce volume de devises est principalement axé sur la production et les affaires.

Jusqu'à présent, le montant de devises étrangères transférées à la mégapole du Sud a atteint environ 50 % du chiffre prévu pour toute l'année.

La Banque mondiale estime que les envois de fonds vers les pays à revenu faible et intermédiaire se redresseront et augmenteront de 5,6% pour atteindre 470 milliards de dollars en 2021. Cependant, cela dépend toujours de l'impact du COVID-19 sur les perspectives de croissance mondiale et des mesures prises par les pays pour contenir la propagation de la crise sanitaire.

Dans son rapport mis à jour sur les envois de fonds publié en mai 2021 par la Banque mondiale, le volume des envois de fonds au Vietnam est passé de 15,7 milliards de dollars à 17,2 milliards.

Le Vietnam figure toujours dans le top 10 mondial en termes d'envois de fonds de sa diaspora./.

CPV/VNA