Ho Chi Minh-Ville prévoit de vacciner les enfants contre le Covid-19 à partir du 27 octobre. Photo: Quang Định


C’est ce qu’a déclaré le docteur Nguyen Huu Hung, directeur adjoint du service de la santé de Ho Chi Minh-Ville, lors d'une session de formation en ligne sur   la sécurité de la vaccination contre le Covid-19 pour les enfants, le matin du 26 octobre. "Aujourd'hui, le secteur de la santé se coordonnera avec le secteur de l'éducation de ces deux localités pour examiner si les conditions de sécurité sont remplies, et si c’est le cas la vaccination sera lancée dès demain", a dit M. Hung.

"La sélection de ces deux localités se base sur la proposition du service de l'éducation et de la formation de Ho Chi Minh-Ville de choisir un arrondissement du centre-ville et  un autre de banlieue", a expliqué M. Hung à VnExpress sur la raison du choix du 1er arrondissement et du district de Cu Chi comme les deux premiers sites de la campagne de vaccination des enfants de la ville.

Ce matin, le service municipal de la santé et l'Institut Pasteur de Ho Chi Minh-Ville ont dispensé une formation en ligne au personnel hospitalier, aux cliniques et aux centres médicaux de la ville, axée sur l'organisation des injections, le dépistage pré-injection, la réponse post-injection ciblant la vaccination des enfants. Environ 3.900 agents de santé s’y sont inscrits.

Selon M. Hung, quelque 780.000 enfants de 12 à 17 ans de la ville seront vaccinés. 

Aujourd'hui, les services de la santé et  de l'éducation et de la formation de Ho Chi Minh-Ville se sont coordonnés pour dresser une liste des sites d'injection, des centres médicaux responsables et un plan sur le nombre d'enfants injectés par jour.

Selon M. Hung, depuis que le ministère de la Santé a publié des directives sur la vaccination des enfants de 12 à 17 ans le 14 octobre, Ho Chi Minh-Ville a élaboré un plan pour les mettre en œuvre. Les enfants seront injectés avec le consentement des parents ou des tuteurs, avec des conseils clairs sur les avantages et les effets indésirables possibles.

Hier le 25 octobre, le service municipal de la santé a envoyé une demande écrite à l'Institut Pasteur de Ho Chi Minh-Ville pour approuver l'utilisation du vaccin Pfizer, et fournir bientôt des orientations, une formation professionnelle et des conseils afin que la ville ait la possibilité de la mise en œuvre. Aujourd'hui, l'Institut Pasteur d'Ho Chi Minh-Ville donnera son avis sur le type de vaccin. 

CPV