Un appartement de luxe au centre de Ho Chi Minh-Ville coûte environ 10.000 dollars / m². Photo d'illustration/internet


Selon Cushman & Wakefield Vietnam, les ventes de logement dans les principales villes du Vietnam ont chuté de 40% à 60% au premier semestre de cette année. Les loyers ont également baissé de 40%.

Ces derniers temps, les investisseurs ont continuellement offert des incitations financières attractives, notamment des prêts sans intérêt auprès des banques ou prolongeant le délai de paiement. Cependant, la vente de nouveaux projets est toujours bien inférieur à la même période de l'an dernier, en baisse de 30% à Hanoï et de 60% à Ho Chi Minh-Ville, a déclaré Alex Crane, directeur général de Cushman & Wakefield Vietnam.

Alex Crane a ajouté que les prix de l'immobilier augmenteraient probablement à court terme.

Les données publiées par SonKim Land montrent qu’au premier semestre, l'offre de logements a diminué de 52%, les ventes de 55%, le niveau le plus bas de ces 5 dernières années.

L'investissement immobilier est passé de 655 millions de dollars en 2019 à 183 millions cette année, Selon Real Capital Analytics.

Attirer les investissements grâce à une lutte anti-épidémique efficace

Bien que les ventes, les loyers et l'offre de logement aient diminué, les experts évaluent toujours très positivement les perspectives du marché immobilier au Vietnam. La raison en est que le pays a réussi à contrôler la propagation de l'épidémie de Covid-19.

“Le Vietnam est considéré comme le pays le plus performant d'Asie du Sud-Est pour prévenir efficacement la propagation de la maladie. Cela l'a aidé à attirer davantage l'attention des investisseurs internationaux, a souligné Alex Crane. Avant la pandémie, de nombreuses entreprises avaient également prévu d'investir au Vietnam. Je pense qu'en 2021, davantage d'investisseurs participeront au marché".

Récemment, par exemple, City Garden JSC et Swire Properties viennent d'annoncer leur coopération pour développer The River Thu Thiem. Il s'agit d'un projet d'appartements de luxe, situé sur les rives de la rivière Saigon. Le projet, de 100m de façade fluviale, est à côté d'un parc de 4 hectares.

Baisse des prix de l'immobilier

Selon City Garden, la raison pour laquelle le Vietnam peut attirer plus d'investisseurs étrangers que la Corée du Sud, le Japon, Singapour, Hong Kong (Chine),... est que le prix moyen des logements est nettement inférieur.

Par exemple, un appartement de luxe au centre de Ho Chi Minh-Ville coûte environ 10.000 dollars / m². Pour Singapour ou Hong Kong, ce chiffre peut être 4 fois plus élevé.

Le représentant de Swire a également loué le potentiel de développement du Vietnam.

L'année dernière, Hongkong Land et An Khang ont également lancé le projet Marq, comprenant 515 appartements de luxe, offrant une vue imprenable sur le centre-ville. Cependant, en raison de la crise sanitaire, les ventes  ont été gravement affectées.

La mise en œuvre de nombreux projets a également été retardée en raison des mesures de distanciation sociale au cours des mois précédents. Andy Han, directeur général de SonKim, a déclaré que “nous nous attendions à organiser notre premier événement commercial de l'année début août. Cependant, en raison du Covid-19, nous avons dû retarder l'événement. Nous essayons actuellement d'organiser un nouvel événement en octobre”./.

CPV