Photo: Vnexpress

L'événement, qui s'est tenu à l'église de Nhan Hoa dans l’arrondissement de Tan Phu, a vu la présence de la présidente du Comité municipal du Front de la Patrie du Vietnam (VFF) To Thi Bich Chau et d'autres responsables de la ville.

Présidant la cérémonie, le prêtre Vu Dinh Thai, chef du Comité de solidarité catholique de l’arrondissement de Tan Phu, a déclaré que la pandémie de COVID-19 avait causé des pertes matérielles et en vie humaine, et avait affecté la santé mentale et physique de nombreuses personnes.

Dans leurs rituels quotidiens, les catholiques récitent toujours des prières pour les décédés à cause du COVID-19, quelle que soit leur religion. De nombreuses paroisses de la ville ont également organisé des requiem pour eux.

La commémoration et le requiem sont également une occasion de rendre hommage aux personnes de première ligne qui se sont consacrées, même leur vie, à sauver des personnes pendant la pandémie, a-t-il noté.

En réponse à la cérémonie organisée par le Comité central du Front de la Patrie du Vietnam et le Comité du Parti de Ho Chi Minh-Ville en commémoration des personnes qui ont perdu leur vie dans la pandémie de COVID-19, toutes les églises et les chapelles de l'archidiocèse de Ho Chi Minh-Ville sonneront leurs cloches en cinq minutes, à 20h30 le 19 novembre, pour donner des prières pour les âmes des défunts.

CPV/VNA