6 mois : Croissance exceptionnelle des exportations vietnamiennes de riz en France
Tandis que les exportations nationales de produits en France ont enregistré un recul, le riz maintient toujours une croissance exceptionnelle de 169%. 

Les exportations vietnamiennes de riz en France ont connu une croissance exceptionnelle en 6 mois. Photo: Tapchitaichinh


Les exportations vietnamiennes en France au cours des 6 premiers mois de 2020 se sont établies à plus de 1,5 milliards de dollars (-18% en un an), dont 377,96 millions en juin, selon le Département général des Douanes.

Les téléphones et accessoires représentent la plus grande part de marché de 29,1%, atteignant 458,8 millions de dollars (-35%), dont 104,01 millions en juin. Viennent ensuite les chaussures avec 202,35 millions de dollars, dont 43,95 millions en juin.

Tandis que les exportations nationales de produits en France ont enregistré un recul, le riz maintient toujours une croissance exceptionnelle de 169% et ce malgré un chiffre d’affaires modeste de 1,336 millions de dollars.

L'épidémie de COVID-19   a fortement affecté les exportations vietnamiennes vers le monde, dont la France. Il est prévu qu'au   deuxième semestre, avec la mise en œuvre des stratégies de reprise et de développement socioéconomiques, le pays atteindrait certainement ses objectifs de croissance, et qu'il renforcerait sa coopération avec la France, son premier partenaire commercial au sein de l’Union européenne./.

Hausse du nombre d’entreprises ayant repris leurs activités en 7 mois
Selon un rapport du ministère du Plan et de l’Investissement, en juillet, plus de 13.200 nouvelles entreprises ont été créées pour 240.000 milliards de dongs de capitaux, en baisse de 3,8% en nombre mais en hausse de 72% en capital par rapport à juin.

 

Photo d'illustration : baohaiquan

Le capital social moyen de chaque nouvelle entreprise était de plus de 18 milliards de dôngs, soit 79% de plus sur un mois, et 61% en glissement annuel.

Le même mois, ces nouvelles entreprises ont créé plus de 91.400 emplois.

De janvier à juillet, le nombre d’entreprises créées a atteint le chiffre de 75.200 unités, notamment dans les secteurs des services, de la construction et de l’immobilier, de l’agriculture et de l’aquaculture.

Durant cette période, près de 28.600 entreprises ont aussi repris leurs activités, +17,6% en variation annuelle. En particulier, le nombre d’entreprises ayant suspendu leurs activités a reculé de 12,2%.

Cela a montré les résultats positifs des politiques de soutien accordées aux entreprises et des plans de relance économique du Vietnam dans la période post-COVID-19.

Un point positif dans les exportations de crevettes

Alors que les exportations de produits aquatiques se sont fortement réduites à cause de la pandémie de COVID-19, les crevettes ont quand même enregistré une bonne croissance ces 7 derniers mois.

Selon les prévisions, d'ici fin 2020, il est probable que les exportations vietnamiennes de crevettes atteindront environ 3,8 milliards de dollars.

Croissance dans une situation difficile

Selon le Département général des produits aquatiques (ministère de l'Agriculture et du Développement rural), de janvier à fin juillet, les exportations nationales de crevettes ont enregistré une croissance de 12,1% pour s’établir à 2 milliards de dollars. C'est un chiffre impressionnant dans le contexte de  bouleversement de la chaîne d'approvisionnement mondiale à cause de la pandémie.


Transformation des crevettes pour l'exportation. Photo: VNA

Parlant des raisons pour lesquelles la filière crevetticole s'est bien développée alors que d'autres produits aquatiques, en particulier poissons tra (pangasius), ont chuté, Truong Dinh Hoe, secrétaire général de la VASEP a indiqué que les pays exportateurs de crevettes (en concurrence avec le Vietnam) tels que Indonésie, Thaïlande, Équateur et Inde sont également touchés par le COVID-19, limitant les activités de pêche et d'exportation, tandis que le Vietnam contrôle bien l’épidémie depuis le début de l'année.

Tran Van Linh, président du conseil d'administration de Thuan Phuoc Seafood and Trading Joint Stock Company, a déclaré que ces 6 derniers mois, Thuan Phuoc a exporté 3.000 tonnes de crevettes et produits à base de crevette (+8%), pour plus de 31 millions de dollars (+6%). Les marchés principaux sont toujours les Etats-Unis et l'UE. «Les produits transformés s'écoulent actuellement très bien et les produits à base de crevettes sont des atouts de Thuan Phuoc. Notre entreprise n'est donc pas affectée par la maladie», a déclaré Tran Van Linh.

De nombreuses solutions pour maintenir les exportations

Malgré des perspectives positives, M. Truong Dinh Hoe a déclaré que les exportations d'ici la fin de l'année dépendraient encore entièrement de l’évolution de l'épidémie de COVID-19. Les pays européens et les Etats-Unis n'ont pas encore montré de signes de contrôle de celle-ci, alors qu'il s'agit des deux principaux marchés pour les produits aquatiques du Vietnam. Cependant, la VASEP prévoit toujours que les exportations de crevettes atteindraient probablement 3,8 milliards de dollars.

La filière doit continuer d'améliorer sa compétitivité pour maintenir le marché. Selon Ho Quoc Luc, ancien président de la VASEP, président du conseil d'administration de FIMEX Vietnam, pour ce faire, il faut se concentrer sur le contrôle de la qualité des crevettes d’élevage, investir dans les systèmes d'irrigation des bassins de crevetticulture pour améliorer le taux de réussite des éleveurs. Cela permettra d’augmenter la compétitivité de la crevette vietnamienne sur le marché mondial./.