La 6e réunion du sous-comité d’organisation au service du 13e Congrès national du Parti

Tran Quoc Vuong, membre du Bureau politique, permanent du  Secrétariat du CC du Parti, chef du sous-comité d'organisation pour se préparer au 13e Congrès national du Parti. Photo: VNA

Tran Quoc Vuong, membre du Bureau politique, permanent du  Secrétariat du Comité central du Parti, chef du sous-comité d'organisation pour se préparer au 13e Congrès national du Parti communiste du Vietnam, a présidé mercredi la 6e réunion du sous-comité à Hanoï.

La réunion a discuté du rapport sur certains des résultats du travail de l'organisation pour le 13e Congrès du Parti depuis la 5e session du sous-comité jusqu'à maintenant; des tâches clés et certains contenus liés aux préparatifs pour le congrès.

En conclusion de la réunion, Tran Quoc Vuong a hautement apprécié l'esprit proactif, les efforts et la responsabilité des organes et des unités dans la mise en œuvre des tâches au service du 13e Congrès national du Parti. Il a demandé aux dirigeants des organes et unités concernés et aux membres du sous-comité d'accorder la plus haute priorité au travail d'organisation du congrès, contribuant ainsi au succès du 13e congrès.

HSBC: le Vietnam affiche le taux de croissance le plus élevé d'Asie en 2020

La production de textile dans une usine au Vietnam. Photo: VNA


Les experts de la banque britannique Hong Kong and Shanghai Banking Corporation Ltd. (HSBC) ont estimé que le Vietnam affiche le taux de croissance le plus élevé  d'Asie en 2020 et qu'il figurera à nouveau parmi les pays les plus développés de la région cette année.

La Division de la recherche économique mondiale de HSBC vient de publier le rapport intitulé « Prévisions économiques trimestrielles pour l'Asie – Reprise », qui promet une reprise forte et généralisée en Asie en 2021.

Selon les experts de HSBC, malgré des défis sans précédent, le Vietnam est sorti de la crise épidémique de manière spectaculaire. Avec une population de plus de 95 millions d'habitants, le Vietnam a réussi à maîtriser le COVID-19 beaucoup plus tôt et à maintenir le nombre total de cas d’infection d’autour de 1.400 grâce à des efforts de confinement rapides et efficaces.

La deuxième vague survenue fin juillet 2020 fut de courte durée et ne stoppa pas la reprise économique du pays. La crise a mis en évidence les atouts du Vietnam en tant qu'économie et en tant que centre de production flexible, tout en continuant à lui permettre de maintenir sa position d'étoile brillante au sein de la région.

La croissance du PIB du Vietnam a augmenté de 2,91% en 2020. Bien qu'il s'agisse de la croissance la plus basse de la dernière décennie, elle est considérée comme un grand succès compte tenu du déroulement complexe du COVID-19. Le Vietnam figure parmi les pays ayant le taux de croissance le plus élevé au monde. Des données récentes montrent également que la reprise est en cours, en particulier avec la hausse des commandes d'exportation de smartphones.

Toujours selon les experts d'HSBC, la consommation domestique  continue à se rétablir vigoureusement.

De plus, l'inflation annuelle est restée modérée, passant de 3,9% au cours des trois premiers trimestres de 2020 à 1,5% en novembre. Cela est dû à la normalisation des prix des produits alimentaires et à la baisse des prix du pétrole.

«Pour 2021, nous pensons que le Vietnam bénéficiera d'une reprise grâce à l'essor de la technologie, aux afflux d'IDE et aux accords commerciaux. Cependant, nous abaissons légèrement nos prévisions de croissance pour 2021 à 7,6% (auparavant 8,1%) car la reprise de l'industrie du tourisme se prolongera encore », ont souligné les experts.

Selon eux, bien que le Vietnam soit prêt à devancer les autres pays de la région cette année, il existe toujours des risques pour le processus de reprise économique. Le secteur du tourisme se heurtera encore à de nombreux obstacles jusqu'à ce que les vaccins soient efficaces et qu'une coopération mondiale dans le tourisme soit mise en place.

Vietnam: Record du comptes-titres ouverts en décembre

Photo d'illustration: lerevenu.com

Selon le Centre dépositaire des titres du Vietnam (VSD), en décembre, les investisseurs nationaux ont ouvert plus 63.200 comptes-titres, dont 63.100 individus, +53% sur un mois.
 
C'était également le mois ayant connu le plus grand nombre de nouveaux comptes-titres jamais vu.

Sur l’ensemble de l’année 2020, près de 393.700 comptes-titres d’investisseurs nationaux ont été ouverts, soit le double de 2019.

Cela s’explique par plusieurs raisons : taux d'intérêt des dépôts en baisse forte, entrée en vigueur du décret 81/2020/NĐ-CP début septembre 2020 concernant les nouvelles réglementations sur l'émission d'obligations d'entreprises a resserré l’émission des obligations d'entreprise, le Vietnam a bien contrôlé l'épidémie et est considéré comme un point lumineux du tableau de l'économie mondiale en 2020.

Selon le VSD, en décembre, les investisseurs étrangers ont ouvert 386 comptes, le mois ayant enregistré le chiffre le plus élevé en 2020.

Jusqu’à ce jour, le nombre de comptes d’actions en Bourse du Vietnam a atteint près de 2,8 millions.

Lors de la cérémonie d'ouverture de la première séance de transactions de 2021 de la Bourse du Vietnam, tenue le 4 janvier, le ministre des Finances Dinh Tien Dung a indiqué que la capitalisation boursière totale a représenté 84,3% du PIB de 2020, dépassant l'objectif de 70%.

Il a aussi déclaré qu’avec la stabilité macroéconomique, la publication de la Loi sur la Bourse et les mesures prises, le marché boursier vietnamien continuerait à se développer en 2021, à affirmer son statut de canal efficace de mobilisation de capitaux pour l'économie nationale.

Selon de nombreux experts, en 2021, les capitaux étrangers reviendront sur le marché vietnamien grâce à la maîtrise du coronavirus et aux belles perspectives de l’économie nationale. 


CPV