Le Vietnam négocie pour acheter 30 millions de doses de vaccin COVID-19

Le Vietnam négocie pour acheter 30 millions de doses de vaccin COVID-19. Photo d'illustration


Le ministère de la Santé est en train de négocier l'achat de 30 millions de doses de vaccin AstraZeneca (Royaume-Uni) afin de garantir que 15 millions de personnes reçoivent deux doses chacune.

Cette information a été donnée par le vice-ministre de la Santé, Truong Quoc Cuong lors de la conférence de presse du bureau du gouvernement, le matin 4 janvier.

Le ministère de la Santé négocie pour acheter des vaccins de quatre pays que sont le Royaume-Uni (AstraZeneca), les États-Unis (Pfizer), la Russie (Sputnik V) et la Chine. Les parties à la négociation sont tenues de signer un mémorandum de confidentialité des informations, seule une partie du contenu est accessible au public. "Nous avons atteint le résultat le plus proche avec la société britannique AstraZeneca pour avoir 30 millions de doses de vaccin, du premier au quatrième trimestre de 2021", a déclaré le vice-ministre Cuong

Avec les entreprises américaines, le Vietnam négocie également une feuille de route d'approvisionnement en vaccins qui va du début de l'année jusqu'à la fin de 2021. Avec la Russie, le Vietnam négocie pour pouvoir produire le vaccin Covid-19 sous le copyright et la technologie de ce pays, dans une entreprise relevant de son ministère de la Santé.

Le vice-ministre Cuong a ajouté qu'avec les partenaires de négociation, les prix des vaccins ne sont pas très différents, mais doivent s'accompagner de conditions de conservation, de paiement et de livraison ... "Une autre condition est d'assurer le travail clinique, parce que les vaccins ont une différence d'efficacité, le plus bas est de 65%, le plus élevé de 95%, la moyenne est d'environ 80 à 90% ", a-t-il déclaré.

Outre les vaccins commerciaux, le monde dispose également de l'Union mondiale des vaccins - cette organisation achètera des vaccins d'entreprises et les fournira ensuite à 90 pays et territoires, dont le Vietnam. On s'attend à ce que le nombre de vaccins fournis au Vietnam soit suffisant pour traiter 16% de la population, au «prix le plus bas possible». Cependant, selon les dirigeants du ministère de la Santé, actuellement, les pays producteurs de vaccins n'ont pas activement fourni de vaccins à cette union car  ils n’en peuvent pas produire en grandes quantités.

Le Vietnam a actuellement deux vaccins anti-COVID-19 en phase de test, à savoir Nanocovax de Nanogen Company, qui teste sur la première étape depuis le 10 décembre. Les 40 volontaires, qui ont reçu le vaccin à des doses de 25 et 50 mcg, sont maintenant en bonne santé et ne présentent aucun symptôme anormal. Le deuxième vaccin nommé IVAC a terminé ses essais de sécurité animale, et un essai clinique sur l'homme est prévu ce mois-ci.

Deux résolutions sur le développement socio-économique et l'amélioration du climat des affaires

Le 4 janvier, le gouvernement a tenu une conférence de presse concernant la Résolution 01 / NQ-CP sur les principales tâches et solutions au service de la mise en œuvre du Plan de développement socio-économique et les prévisions budgétaires pour 2021 et la Résolution 02 / NQ-CP sur la poursuite des tâches et solutions majeures pour améliorer le climat des affaires et la compétitivité nationale en 2021.

Ces deux résolutions viennent d’être publiées par le gouvernement.

Selon la Résolution 01 / NQ-CP, le gouvernement est déterminé à surmonter les difficultés et à s'efforcer de dépasser les objectifs du Plan de développement socio-économique et des prévisions budgétaires de l'État pour 2021, créant ainsi une base solide pour la mise en œuvre réussie du Plan quinquennal de développement socio-économique pour la période 2021-2025. 

 Panorama de la conférence de presse. Photo : VNA



Le gouvernement définit 11 tâches et solutions principales, notamment la mise en œuvre effective des tâches au service de l'organisation du 13e Congrès national du Parti, des élections des députés de l’Assemblée nationale et des membres des conseils populaires à tous niveaux…

Le gouvernement est déterminé à poursuivre avec souplesse et efficacité le « double objectif » de contrôler de la pandémie de COVID-19 et de promouvoir le développement socio-économique dans une nouvelle normalité. Il encourage la restructuration économique et le renouvellement du modèle de croissance, en améliorant la productivité, la qualité, l'efficacité, l'autonomie et la compétitivité de l'économie sur la base des sciences et technologies, de l’innovation.

Le gouvernement souligne en outre l’importance de l'amélioration de la qualité et l'utilisation efficace des ressources humaines, du développement culturel et social, de la gestion, l'exploitation et l'utilisation efficaces et durables des ressources naturelles, de la protection de l'environnement, de la résilience au changement climatique, de la prévention, la lutte et l'atténuation des conséquences des catastrophes naturelles.

Il promeut la réforme administrative, l’amélioration de la gestion publique et de la qualité des cadres, fonctionnaires et agents publics, le renforcement de la lutte contre la corruption, outre la consolidation de la défense et la sécurité nationales, le maintien de la sécurité politique et de l’ordre social, l’intensification de la diplomatie et de l’intégration internationale.

Pour un changement plus fort du climat des affaires et de la compétitivité nationale, le gouvernement a publié la résolution 02 / NQ-CP sur la poursuite des tâches et des solutions majeures pour améliorer le climat des affaires et la compétitivité nationale en 2021.

Le gouvernement exige des ministères, des secteurs, des Comités populaires provinciaux et municipaux qu'ils mettent en œuvre de manière drastique, synchrone et efficace les tâches et les solutions fixées. Il est nécessaire de traiter immédiatement les faiblesses dans la coordination entre les agences et les unités compétentes, de se concentrer sur la transformation numérique et la réforme administrative…

La résolution décide de continuer à se concentrer sur le soutien aux personnes et aux entreprises pour rétablir la production et les affaires, et surmonter les impacts négatifs de l'épidémie de COVID-19.

La Bourse ouvre sa première séance de transactions de 2021

 La première séance de transactions de 2021 de la Bourse du Vietnam a débuté par une cérémonie de battement de gongs. Photo : VNA

 

La première séance de transactions de 2021 de la Bourse du Vietnam a débuté par une cérémonie de battement de gongs tenue lundi 4 janvier à la Bourse de Hanoï (HNX).

S’exprimant lors de la cérémonie, le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung, a déclaré qu’avec la stabilité macroéconomique, la publication de la Loi sur la Bourse et les mesures prises, le marché boursier vietnamien continuerait à se développer en 2021, à affirmer son statut de canal efficace de mobilisation de capitaux pour l'économie.

Selon lui, 2021 est une année importante. Le 13e Congrès national du Parti prévu du 25 janvier au 2 février créera une base solide pour l'économie vietnamienne. L'économie en général et le marché boursier en particulier seront influencés par d'importantes décisions économiques du Parti et de l'État, a-t-il souligné.

Le ministre des Finances a demandé à la Commission nationale des valeurs mobilières (State Securities Commission-SSC) et aux autres organes compétents de chercher à lever les difficultés, à accélérer l’actionnarisation, le désinvestissement des entreprises d'État, à renforcer les liquidités du marché, à ajouter de nouveaux produits cette année.

En 2020, le Vietnam a fait face à nombre de difficultés et défis liés à l’épidémie de COVID-19. Le ministère des Finances a pris diverses mesures pour stabiliser et développer le marché boursier.

La capitalisation boursière du pays a représenté l’an dernier 85% du PIB et le marché obligataire, 30%.

Le marché boursier a ainsi montré son rôle de canal efficace de mobilisation de capitaux des entreprises et de l’économie nationale, a indiqué Dinh Tien Dung. 

CPV