Le Vietnam réalise avec succès la première greffe de membre offert par un donneur vivant au monde

Le patient Pham Van Vuong et des médecins de l'hôpital militaire 108. Photo: CPV


L'hôpital militaire 108, à Hanoï, a effectué avec succès la première greffe de membre offert par un donneur vivant dans le monde, a rapporté lundi Mai Hong Bang, directeur de l’hôpital.

Selon le médecin, cette réalisation ouvrira de nouvelles possibilités thérapeutiques pour l'avenir, greffant des membres non seulement de donneurs atteints de mort cérébrale, mais aussi de personnes vivantes pour les malheureux qui ont perdu les parties analogues.

Il a expliqué que Pham Van Vuong, un habitant de Hanoï âgé de 31 ans, a reçu une transplantation manuelle d'un patient au bras écrasé le 21 janvier dernier, qui a subi une amputation d'un tiers de la partie supérieure de celui-ci.

"Lors de l'examen du patient, nous avons constaté que la partie coupée du donneur après l'amputation était relativement normale et pouvait être utilisée pour la transplantation", a révélé Mai Hong Bang.

Il a également noté qu'après une chirurgie de huit heures, toutes les structures anatomiques du patient se sont rétablies et la main greffée a montré une circulation sanguine normale. Plus d'un mois après l'opération, le patient a pu bouger ses doigts, a-t-il ajouté. 

Nikkei: les géants sud-coréens renforcent leur présence sur le marché vietnamien

Dans l'usine de Samsung à Bac Ninh. Photo: VNA


Samsung Electronics - filiale du groupe Samsung - et d'autres sociétés sud-coréennes augmentent leurs investissements au Vietnam, a informé le journal Nikkei. 
Il y a peu de temps, Samsung a publié son plan selon lequel il injecterait 220 millions de dollars dans un centre de recherche et développement (R&D) à Hanoï, qui devrait ouvrir ses portes en 2022 ; tandis que SK Group a annoncé sa décision d'investir dans Vingroup - l’un des plus grands groupes économiques privés du Vietnam - pour mettre en œuvre des projets dans l’industrie auxiliaire et d’autres secteurs.

Dans ce centre R&D à Hanoï, Samsung mènera des études sur les smartphones et autres produits technologiques, selon les médias locaux. Il devra embaucher 3.000 ingénieurs locaux et deviendra l'une des principales bases de R&D de Samsung.

Samsung SDS, autre filiale du groupe Samsung spécialisée dans le secteur des hautes technologies, a acquis en juillet 2019, pour plus de 4 milliards de yens, 30% du capital de CMC Corp, deuxième plus grande société de technologie et de l'information au Vietnam.

Le groupe vietnamien multi-sectoriel Vingroup est devenu un cible attrayante pour les investisseurs sud-coréens depuis qu'il a diversifié ses activités vers l'automobile, les smartphones... au lieu de se cantonner à l'immobilier comme auparavant.

En mai 2019, SK Group, un poids lourd dans le secteur des technologies de l’information, a annoncé qu'il allait acquérir pour un milliard de dollars 6,1% du capital de ce géant vietnamien.

Hormis l’industrie manufacturière, le secteur bancaire est aussi attractif pour les investisseurs sud-coréens. La KEB Hana Bank, l’une des banques commerciales de premier rang de la République de Corée, a signé en juillet de 2019 un accord avec la Banque de l'investissement et du développement du Vietnam (BIDV) pour acquérir 15% du capital de cette banque vietnamienne.

La guerre commerciale sino-américaine a conduit à l’augmentation croissance des investissements sud-coréens au Vietnam. Leurs exportations vers la Chine, qui représentent un quart des exportations de la Corée du Sud, ont diminué de 16% en 2019 par rapport à l'année précédente. De plus, les entreprises sud-coréennes recherchent des opportunités commerciales au Vietnam dans le contexte de stagnation économique de leur pays.

Le Vietnam est actuellement le troisième marché d'exportation de la Corée du Sud après la Chine et les États-Unis, et pourrait dépasser les États-Unis en 2020. Les détaillants vendant des produits alimentaires sud-coréens et d'autres produits se développent rapidement au Vietnam, avec 200.000 Sud-coréens vivant au Vietnam.

Thaco : une quarantaine des véhicules monospaces exportées en Thaïlande 

Le lot de 40 monospaces Kia Grand Carnival de Thaco a été exporté en Thaïlande. Photo: Cafef


La compagnie par actions des automobiles Truong Hai (Thaco) vient d’envoyer son premier lot de 40 monospaces Kia Grand Carnival en Thaïlande. Cette livraison s’inscrit dans le cadre de son plan d’exportation de plus de 1.600 véhicules de toutes sortes, pour plus de 50 millions de dollars, cette année.  

Avec un taux de localisation des pièces détachées fabriquées dans le pays d'au moins 40%, les monospaces Kia Grand Carnival de 11 places - fabriquées dans l’usine Thaco Kia de la zone industrielle de Chu Lai (à Quang Ngai) - bénéficient d’une exonération de tarifs douaniers, conformément à l'accord sur le commerce des marchandises de l'Asean (ATIGA).

En 2020, Thaco devrait expédier 480 monospaces Kia Grand Carnival en Thaïlande, en plus d'accélérer sa livraison de véhicules Kia de toutes catégories au Myanmar, en Thaïlande, en Malaisie, au Cambodge et aux Philippines.

En décembre 2019, Thaco a expédié un lot de 120  Kia Cerato au Myanmar. Ce lot a témoigné de la coopération efficace entre Thaco et le groupe sud-coréen Kia Motors, selon laquelle Thaco devrait devenir un centre de fabrication et d’assemblage de Kia Motors dans l’Asean.

CPV