Le Vietnam fait partie du groupe des pays à l’indice de développement humain élevé

“Le Vietnam est entré dans le groupe des pays aux indices de développement humain élevés”. C'est ce qui ressort du Rapport mondial sur le développement humain 2020 du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), publié récemment au Vietnam.

L'indice de développement humain du Vietnam n'a cessé d'augmenter ces dernières années. Photo d'illustration


S'exprimant lors de la cérémonie d'annonce, le vice-ministre du Plan et de l'Investissement Tran Quoc Phuong a reconnu que le Vietnam figurant parmi les pays à l’indice de développement humain élevé est un jalon très important dans son processus de développement. Notamment, l'inégalité des revenus au Vietnam est parmi les plus faibles parmi les pays interrogés. Il s'agit d'une réalisation que tous les pays à revenu bas ou intermédiaire n'ont pas atteint.

Le vice-ministre a également salué le rapport sur le développement humain de cette année portant sur  l’“Indice de développement humain prenant en compte la pression sur la planète (PHDI)”. “Le Vietnam est l'un des pays les plus gravement touchés par le changement climatique. Avec l'utilisation supplémentaire de cet indicateur, le Vietnam disposera d'une base d'orientation dans l'élaboration et la mise en œuvre de politiques appropriées pour répondre rapidement aux problèmes de pollution et de  dérèglement climatique”, a-t-il déclaré.

Mme Caitlin Wiesen, représentante résidente du PNUD a félicité le Vietnam pour ses priorités accordées aux de développement humain et à la promotion de l'égalité dans ses stratégies et plans de développement socio-économique.

“Le Vietnam atteignant un niveau élevé de développement humain est une réalisation remarquable, qui ouvre des opportunités pour un développement meilleur et plus rapide dans la période à venir…Le PNUD est prêt à coopérer avec le Vietnam sur la voie du développement”, a-t-elle déclaré.

Selon le rapport, l'Indice national de consommation physique (IDH) en 2019 était de 0,704, plaçant le Vietnam dans le groupe à haut développement humain et se classant 117 sur 189 pays et territoires. De 1990 à 2019, la valeur de l'IDH du Vietnam a augmenté de près de 46%, parmi les pays affichant les taux de croissance de l'IDH les plus élevés au monde. Au cours de la même période, le RNB par habitant au Vietnam a augmenté de plus de 370 points.

Notamment, les progrès du Vietnam dans le développement humain ont été réalisés avec un niveau d'inégalité modéré et stable. La diminution de la valeur de l'IDH au Vietnam en raison des inégalités en 2019 est de 16,5%, la baisse des revenus due aux inégalités est de 19,1% et le coefficient RNB est de 35,7 - parmi les plus bas en Asie de l’Est et Pacifique.

Le marché de détail du Vietnam, terre fertile des géants étrangers

Le marché de détail du Vietnam est un marché rare dans la région et dans le monde avec une croissance positive dans le contexte des difficultés communes causées par l'épidémie de Covid-19.

Le commerce de détail vietnamien attire les investisseurs. Photo: Vietnamnet


Un marché de 200 milliards d’USD

Avec une croissance moyenne de plus de 10% par an ces dernières années, le marché de détail du Vietnam a toujours été au premier rang en termes d'attractivité pour les investisseurs étrangers.

Selon le Département général des Statistiques, en 2019, les ventes au détail de biens du pays sont estimées à plus de 161 milliards d’USD, soit une augmentation de près de 18,9 milliards par rapport à 2018.

Le Vietnam est l'un des rares pays de la région à connaître une croissance positive du PIB en 2020, il devrait continuer à maintenir la stabilité économique et se développer au rythme le plus rapide d'Asie du Sud-Est.

La Banque asiatique de développement (BAD) prévoit que le PIB total du Vietnam augmentera de 1,8% en 2020 et rebondira  à 6,3% en 2021. 

En particulier, la classe moyenne en croissance rapide est un facteur contribuant à élargir la marge de croissance des détaillants. Si le taux de croissance élevé se maintenait comme les années passées, en seulement 2 ans, le marché vietnamien des biens de détail pourrait peser 200 milliards d’USD.

Concurrence féroce

Les systèmes des centres commerciaux ont de nouveau enregistré une reprise rapide.

La confiance dans le marché est de plus en plus renforcée lorsque les géants se précipitent pour ouvrir les centres commerciaux en 2020. En novembre 2020, Muji a inauguré le plus grand magasin d'Asie du Sud-Est au Vietnam. M. Tetsuya Nagaiwa, sirecteur général de Muji Vietnam, a déclaré que la société ouvrirait prochainement plus de magasins à Hanoï.

Muji n'est pas la seule marque de distribution japonaise à avoir choisi cette période difficile pour se lancer. Aeon a créé un “phénomène” de succès rapide dans le secteur de la vente au détail à Ho Chi Minh-Ville, Hanoi et Binh Duong et continue de s’étendre avec l'ouverture du 6ème centre commercial à Hai Phong.

Central Retail, un détaillant thaïlandais, prévoit d'étendre ses activités dans 55 des 63 provinces du Vietnam. Dans un futur proche, ce groupe prévoit d'ouvrir 6 nouveaux centres commerciaux GO! Mall et de transformer   4 supermarchés Big C en grands centres commerciaux.

L'attractivité du marché de la vente au détail se traduit par la présence de nombreuses marques étrangères et l'ouverture rapide de plus de magasins. Selon une étude de CBRE Vietnam, les ventes des produits de mode rapide de Zara et H&M au Vietnam ont fortement augmenté au cours de ces 2-3 dernières années depuis leur arrivée ici.

Uniqlo a ouvert deux nouveaux magasins consécutivement à Vincom Center Metropolis et Aeon Mall Long Bien moins d'un an après l'ouverture de son premier magasin à Vincom Pham Ngoc Thach (Hanoï). Avec 3 magasins à Ho Chi Minh-Ville, le détaillant de mode japonais possède 6 magasins dans le pays.

Deux marques de luxe, Louis Vuitton et Christian Dior, participent officiellement au marché de détail à Hanoï. De nombreuses autres marques de luxe telles que Prada, Hermès, Gucci, Patek Philippe, Hublot, Christian Louboutin, Mont Blanc, Cartier, Hugo Boss, Bottega, Kenzo, Valentino sont également présentes au Vietnam.

La société par actions Vincom Retail vient d’ouvrir le centre commercial Vincom Mega Mall Ocean Park. Vincom Retail possède 80 centres commerciaux dans 43 provinces et villes du pays, jouant un rôle important dans le développement du marché de détail.

Mais le marché vietnamien connait également une concurrence féroce. Selon Deloitte Vietnam, avec différents modèles de vente au détail, le marché est témoin d'une “bataille” entre les géants domestiques et étrangers lancés dans de fortes stratégies d'expansion.

L’artisanat, un secteur d'exportation clé du Vietnam dans l’avenir

Alors que dans d'autres industries, la valeur de la force interne du Vietnam dans le chiffre d'affaires des exportations ne représente qu'une faible proportion, dans l'artisanat, cette valeur représente plus de 90% grâce aux matières premières sur place.

Chapeaux coniques du village artisanal de Phu Cam, dans la ville de Hue. Photo: amevietnam


Les produits artisanaux vietnamiens sont présents dans 163 pays et territoires du monde et sont toujours dans le top 10 des produits d'exportation phares du Vietnam et dans le top 3 mondial.

L'artisanat joue un rôle important dans la transformation de la structure de l’économie rurale. C'est aussi un secteur qui emploie de nombreux travailleurs.

Le chiffre d'affaires à l'exportation de ce secteur au cours de la période 2015-2019 a augmenté en moyenne de 9,5% / an, passant de 1,62 milliard d’USD en 2015 à 2,23 milliards en 2019. Les Etats-Unis sont le plus grand débouché pour les produits artisanaux vietnamiens, avec 35% du chiffre d'affaires annuel des exportations.

Parmi les autres marchés importants figurent le Japon, l'Union européenne (notamment l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France, les Pays-Bas), l'Australie, la Corée du Sud... 

Secteur d'exportation clé

Les objets artisanaux sont classés dans le groupe des produits à fort potentiel d'exportation et à forte marge bénéficiaire. De plus, le chiffre d'affaires à l'exportation de ces produits apporte une grande valeur ajoutée et est considéré comme un secteur clé pour le développement de l'exportation dans les années à venir.

M. Le Ba Ngoc, président de Viet Craft, a estimé que l'artisanat est un secteur affichant une forte résistance interne, car la production et l'exportation de produits artisanaux exploitaient principalement des matières premières locales et ne dépendaient presque pas des matières importées. On estime que les matières premières importées ne représentent que 3 à 3,5% de la valeur des exportations.

C’est aussi une filière aux possibilités de développement favorables dans de nombreuses régions, contribuant à déplacer la structure du travail et la structure économique des localités, créer de 3.000 à 5.000 emplois. En particulier, ce secteur cherche à transmettre la quintessence des artisans aux nouvelles générations, à préserver l'identité vietnamienne et à démontrer clairement la force interne du Vietnam à la communauté internationale.  

Des raisons pour lesquelles le développement de l'exportation des produits artisanaux est l'un des domaines auxquels  le gouvernement accorde une grande attention et considère le développement de l'artisanat comme une mesure politique efficace pour aider à changer la structure économique, la structure du travail,  et développer l’économie en zone rurale.../.

CPV