Jesse Khanh Trân (aux lunettes) et Son Chu. Photo : Rens

Jesse Khanh Trân et Son Chu ont fondé la start-up Rens Original qui fabrique les premières chaussures au monde à partir de marc de café et de déchets plastiques. Les chaussures Rens sont étanches et sans odeur. Le café évacue l’humidité et sèche plus rapidement que les tissus en polyester ordinaires. La structure microscopique du marc de café aide même à piéger les mauvaises odeurs, de sorte que les chaussures sont moins susceptibles de sentir mauvais.

Appel de fonds record
En 2019, Jesse Khanh Tran et Son Chu ont abasourdi la communauté des start-up du monde par un appel de fonds phénoménal sur la plateforme Kickstarter. En moins de 24 heures, ils ont levé un demi-million de dollars d’investissement et ont fait les gros titres dans de grands magazines et journaux internationaux. En 2020, les deux jeunes hommes ont été honorés dans la catégorie des entrepreneurs sociaux dans la liste annuelle récompensant les personnes les plus influentes d’Europe dans diverses catégories.

Ce duo né au Vietnam, les recycle en transformant le marc de café en chaussures de sport pimpantes. La société basée à Helsinki a vendu ses baskets à des particuliers dans plus de 100 pays, a déclaré le magazine Forbes qui a classé ces jeunes entrepreneurs dans sa liste «30 under 30» de l’Europe.

Début août 2021, Jessi Khanh Trân et Son Chu ont décidé de revenir dans la course à la mode avec des chaussures Rens Nomad. Toujours appelant au fonds sur Kickstarter, ils n’ont eu besoin que de deux heures pour lever des capitaux, soit 12 fois plus que la première levée de fonds.

Le Nomad tire parti de sa nouvelle technologie Aqua Screentech, qui est respirant et plus légère que les modèles précédents. Il est capable d’un large éventail d’activités et est soutenu par une garantie d’étanchéité à 100%. Les bouteilles en plastique recyclées contribuent également à créer une barrière, permettant de marcher ou de courir sans craindre les pieds trempés et d’affronter les éléments. Ces staruppers ne se reposent pas sur leurs lauriers.

Des modèles de chaussures de Rens.

 

La technologie exclusive SkyStep Performance Midsole, recherchée par la marque elle-même, est dix fois plus efficace que Aqua Screentech dans la génération des chaussures Rens Original, défiant toutes les normes de respirabilité dans les produits imperméables.

Conseiller du projet 844
Jesse Khanh Trân vient d’être invité par le ministère des Sciences et de la Technologie et le ministère des Affaires étrangères du Vietnam à participer au projet 884 en tant que conseiller.

Plus précisément, le jeune entrepreneur apportera des idées et des leçons qu’il a accumulées en Finlande et en dirigeant Rens pour soutenir l’écosystème entrepreneurial au Vietnam. Le projet 844 est mis sur les rails pour créer un environnement favorable pour promouvoir et soutenir la formation et le développement d’entreprises à croissance rapide basées sur l’exploitation de la propriété intellectuelle, de la technologie et des nouveaux modèles d’entreprise.

Selon Jesse Khanh Trân, le Vietnam dispose d’un fort potentiel d’entrepreneuriat qui n’a rien à envier à d’autres pays d’Asie du Sud-Est. Même dans le domaine de la technologie, le Vietnam pourrait devenir le leader de l’Asie du Sud-Est.

Rens a transféré 100% de sa ligne de production de chaussures fabriquées à partir de marc de café et de déchets plastiques au Vietnam, en recrutant des ouvriers dans la province de Binh Duong.

CPV/VNA