L'ambassadeur du Vietnam au Japon Vu Hong Nam. Photo: VNA

 

L'ambassadeur du Vietnam au Japon Vu Hong Nam a affirmé que son ambassade s'emploierait à offrir des chances de rapatriement aux personnes à haut risque d'infection au COVID-19 ainsi qu'à celles qui vivent dans des situations difficiles.

Répondant au correspondant de l'Agence vietnamienne d’Information (VNA) au Japon, Vu Hong Nam a déclaré que la pandémie avait eu un impact énorme sur la communauté vietnamienne au Japon, car la plupart d'entre eux travaillent dans des petites et moyennes entreprises japonaises (PME) qui sont obligées de réduire leur taille ou même d'arrêter leur fonctionnement.

La situation a entraîné une hausse du nombre de citoyens vietnamiens souhaitant rentrer chez eux, a-t-il constaté.

L’ambassade a donc mis en œuvre de nombreuses mesures pour les soutenir, a-t-il déclaré, ajoutant que la priorité absolue était d’assurer la santé des personnes et de les encourager à obéir strictement aux mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie.

Selon lui, à ce jour, environ 10 000 citoyens sur 30 000 qui s'étaient inscrits pour rentrer chez eux, ont été rapatriés.

L'ambassade travaille pour aider les personnes sans emploi et celles qui n'ont pas de logement, en se coordonnant avec des organisations caritatives pour leur organiser un logement gratuit. Elle tentera de rapatrier tous les chômeurs d'ici le Nouvel An lunaire, a affirmé Vu Hong Nam.

CPV/VNA