Restaurant Pho Vietz au centre commercial Utama en Malaisie. Photo: Vietnam+

 

"Je veux non seulement présenter la cuisine vietnamienne aux Malaisiens, mais aussi à de nombreux amis internationaux. Si l'épidémie de COVID-19 ne se produisait pas, j'implanterai Pho Vietz au Royaume-Uni et aux Etats-Unis en 2020", a déclaré M. Ton Ngoc Hiep.

La Malaisie est un pays multiethnique dont plus de 50% de la population est indigène et musulmane, le reste est principalement d’origine chinoise et indienne, ce qui signifie la nourriture malaisienne est très et riche et diversifiée.

Par conséquent, trouver une position dans le marché culinaire de ce pays, en particulier dans les supermarchés, est très difficile. Néanmoins M. Hiep a 10 restaurants Pho Vietz à Kuala Lumpur. Il veut en ouvrir 5 autres cette année dans la capitale malaisienne, en plus d'un autre à Hong Kong, puis à Manchester et New York si la crise sanitaire prend fin.

  «Je fais de mon mieux pour avoir tous les ingrédients comme au Vietnam. Bien que je ne puisse pas faire bánh phở tươi (nouilles de riz fraîches), j'ai trouvé une usine qui peut  produire des nouilles similaires à 90%. Garder l'essence de la cuisine vietnamienne est ce que je vise toujours. C’est ce qui fait la différence et le caractère unique de notre gastronomie.", a-t-il confié à des journalistes.

CPV