Atelier sur la mise en œuvre de la CNUDM pour résoudre les problèmes maritimes

Jeudi, 01/12/2022 09:00
Le 4e atelier du Forum régional de l’ASEAN (ARF) sur la mise en œuvre de la CNUDM et d'autres instruments internationaux pour résoudre les problèmes maritimes a débuté le 30 novembre.

Des différends en Mer Orientale et la nécessité de promouvoir la coopération internationale

Dialogue maritime: construire la confiance et un environnement durable

Séminaire pour célébrer le 20e anniversaire de la DOC

leftcenterrightdel
Nguyen Minh Vu, assistant du ministre des Affaires étrangères. Photo: CPV 

Cet événement, qui se poursuit jusqu’au 1er décembre, est organisé par le ministère des Affaires étrangères, en collaboration avec l’Union européenne, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

L’atelier fait suite au succès de trois séminaires sur le même sujet organisés en 2019 et 2021 à Hanoï. Organisé à la fois en présentiel et par visioconférence, il réunit 200 experts et officiels de 27 pays membres de l’ARF, ainsi que représentants d’organisations internationales et régionales, pour discuter de la coopération pour relever les défis de la gestion maritime dans la région, sur la base de l'application et de la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) et d'autres instruments internationaux.

Présent à l’événement, Nguyen Minh Vu, assistant du ministre des Affaires étrangères, a réaffirmé l’importance particulière de la CNUDM, notamment dans le contexte des défis émergents dans la résolution des problèmes maritimes, nécessitant une coopération internationale de plus en plus étendue. Selon lui, la Convention est une base importante pour les pays de la région afin de renforcer la confiance et de promouvoir la coopération pour la paix, la sécurité et la prospérité. Tous les différends et problèmes liés aux mers et aux océans dans la région doivent être résolus par des moyens pacifiques, conformément au droit international, y compris la CNUDM. Ce 4e atelier démontre l'engagement de la région dans la coopération internationale pour relever les défis liés aux mers et aux océans.

Partageant un même point de vue avec le Vietnam, les coprésidents qui sont le chef adjoint de la délégation de l'UE au Vietnam, le chargé d’affaires a.i de l'ambassade d'Australie à Hanoï et la haute fonctionnaire néo-zélandaise (SOM) pour l’ARF, ont tous souligné le rôle et les valeurs de la CNUDM.

Lors de la première journée de travail, les conférenciers ont souligné la valeur globale de la CNUDM, affirmant qu'il s'agit de l'instrument juridique le plus important pour préserver la paix et la stabilité dans la région, créer un cadre pour promouvoir la coopération dans le traitement des problèmes traditionnels et émergents en mer et dans les océans de la région./.

 
CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation