Le Vietnam souligne l’importance historique de la CNUDM de 1982

Vendredi, 09/12/2022 19:30
La Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 a une grande importance pour le maintien d'un environnement pacifique et stable et d'un développement durable au Vietnam.

Le Vietnam souligne l’importance historique de la CNUDM de 1982 pour l’humanité

"Truong Sa vert", une affirmation de la souveraineté maritime et insulaire du Vietnam dans l'espace numérique

Atelier sur la mise en œuvre de la CNUDM pour résoudre les problèmes maritimes

leftcenterrightdel
L'ambassadeur Dang Hoang Giang, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies (ONU). Photo: VNA 

La Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982 a une grande importance pour le maintien d'un environnement pacifique et stable et d'un développement durable au Vietnam, a déclaré l'ambassadeur Dang Hoang Giang, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies (ONU), à l’Agence vietnamienne d’information (VNA).

La CNUDM est entrée en vigueur le 16 novembre 1994. Ses 320 articles et 9 annexes gouvernent tous les aspects du domaine maritime et des questions qui s’y rapportent, allant des droits de navigation, aux limites maritimes ainsi qu’à la recherche scientifique maritime et la gestion des ressources maritimes sans oublier la protection de l’environnement marin et le règlement de différends.

Depuis son adoption, la CNUDM a toujours été considérée comme l'un des traités internationaux les plus fondamentaux et universels dans les relations entre les pays, a déclaré l'ambassadeur Dang Hoang Giang. 

La CNUDM a joué un rôle particulièrement important dans le maintien de la paix, de la stabilité, de la coopération internationale et du développement durable des nations sur les questions de la mer et des océans, a-t-il souligné.

Grâce aux dispositions de la CNUDM, le Vietnam a établi, mis en œuvre et géré les zones maritimes, les droits et intérêts maritimes, et défini de manière appropriée le territoire du pays conformément au droit international, reconnu par la grande majorité des pays.

Sur la base de cette convention, le Vietnam a négocié une délimitation maritime avec de nombreux pays voisins comme la Thaïlande, l'Indonésie et la Chine (dans le golfe du Tonkin).

Selon le diplomate vietnamien, il s'agit d'une base importante pour déterminer la souveraineté, les droits souverains et les droits de juridiction et les intérêts légitimes du Vietnam en mer, ainsi que pour promouvoir la coopération entre son pays et d'autres nations liées dans la résolution des problèmes de sécurité liés à la dégradation de l'environnement, aux écosystèmes marins, ainsi que les impacts négatifs causés par le changement climatique, notamment l'élévation du niveau de la mer, l'acidification des océans ou les catastrophes naturelles.

Le Vietnam mis en place de nombreuses grandes activités économiques marines, apportant de grands avantages au pays à différentes étapes et une contribution essentielle au développement socio-économique du pays ces dernières années.

Le pays a davantage de conditions pour affirmer ses engagements et ses contributions actives aux efforts communs de la communauté internationale pour mettre pleinement en œuvre la CNUDM, ainsi que pour bénéficier du soutien international pour ses questions maritimes.

En tant que pays côtier, le Vietnam a été l'un des premiers pays à signer ce document en 1982, ainsi qu'à la ratifier afin que la CNUDM entre en vigueur en novembre 1994, a déclaré Dang Hoang Giang, notant que son pays a progressivement perfectionné le système juridique national et procédé à la détermination des zones maritimes et délimité les frontières maritimes avec les pays voisins.

Le Vietnam s'est également toujours efforcé, avec d'autres pays, d'affirmer le rôle de la CNUDM en tant que «Constitution des océans» dans les forums internationaux pertinents.

Ces dernières années, le pays indochinois est devenu de plus en plus actif en tant que pionnier du droit international en général et de la CNUDM en particulier. En juin 2021, le Vietnam a lancé la création du groupe d'amis de la CNUDM. À ce jour, le groupe comprend près de 120 pays de toutes les régions géographiques, y compris les pays développés, en développement et les petites îles.

Plus récemment, en octobre dernier, le Vietnam et 15 autres pays ont lancé une initiative visant à solliciter l'avis de la Cour internationale de la Justice afin de clarifier les responsabilités et les obligations des pays en matière de changement climatique sur la base des traités internationaux pertinents, y compris la CNUDM.

Dans le contexte où l'impact du changement climatique devient de plus en plus évident et grave pour de nombreux pays, dont le Vietnam, la promotion de l'initiative sera d'une grande importance, contribuant au renforcement par la communauté internationale de la réponse au changement climatique, y compris par l'utilisation et la gestion durables des mers et des océans, a conclu l’ambassadeur Dang Hoang Giang./.

 
CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation