Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyen Quoc Dung. Photo : VNA

 
Le point culminant de cette série de réunions a été l'affirmation que plus la situation est difficile, plus la prise de conscience des valeurs de l'ASEAN augmente, a déclaré le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Nguyen Quoc Dung.

Lors d’une interview accordée à la presse, Nguyen Quoc Dung a également insisté sur la détermination de l’AMM-54 à mettre en œuvre le consensus en 5 points des dirigeants de l’ASEAN sur le problème du Myanmar, ainsi que sur la décision de mener des activités d'assistance humanitaire au Myanmar par l'intermédiaire du Centre de coordination de l'ASEAN pour l'assistance humanitaire sur la gestion des catastrophes (AHA Center).

S’agissant de la lutte contre le COVID-19, Nguyen Quoc Dung, également chef des hauts officiels vietnamiens chargés des affaires de l’ASEAN (SOM ASEAN Vietnam), a indiqué que l'ASEAN avait réaffirmé la poursuite des plans de coopération et que le bloc avait reçu de nombreux engagements de la part des pays partenaires pour l’aider à surmonter la pandémie.

Un autre jalon important, c’est que le Royaume-Uni est devenu un partenaire de dialogue de l'ASEAN, selon le vice-ministre vietnamien.

A propos des initiatives et propositions du Vietnam, Nguyen Quoc Dung a affirmé que les propositions et initiatives lancées par le Vietnam en 2020 avaient été maintenues dans l'agenda de l'ASEAN, notamment le renforcement des liens entre la coopération sous-régionale et les programmes de coopération de l'ASEAN.

Le Vietnam a fait des propositions et encouragé les pays pour parvenir à un accord sur le Myanmar et un consensus pour que le Royaume-Uni devienne un partenaire de dialogue à part entière de l'ASEAN, promouvoir la coopération entre l'ASEAN et les pays partenaires, a-t-il indiqué.

CPV/VNA