Une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies à New York, États-Unis, le 15 septembre 2021. Photo : THX/VNA 



Lors de l'événement, l'ambassadeur Pham Hai Anh, chef adjoint de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU a partagé les préoccupations de la communauté internationale concernant ces désaccords et a reconnu le fait que les parties dans ce pays africain ont montré leur volonté de dialoguer.

Les parties concernées doivent promouvoir la solidarité et se concentrer sur la lutte contre le terrorisme, la pandémie de COVID 19 et les catastrophes, ainsi que sur la gestion des difficultés de développement socio-économique et des menaces pour une paix et une sécurité durables, a-t-il souligné.

Il a estimé que les parties devraient participer au dialogue et renforcer la confiance, afin de parvenir à un consensus politique sur la tenue des élections, sur la base de l'accord conclu le 27 mai.

Le diplomate a affirmé le soutien de son pays au rôle et à la contribution des organisations régionales, y compris l'Union africaine et l'Autorité intergouvernementale pour le développement, dans la résolution des problèmes politiques connexes. 

CPV/VNA