Vu Hô, directeur du Département de l’ASEAN, rattaché au ministère des Affaires étrangères s'exprime lors du 3e atelier du Forum régional de l’ASEAN sur le renforcement de la coopération dans l’exécution de la loi en mer. Photo:  baoquocte.vn

Le troisième atelier du Forum régional de l’ASEAN (ARF) sur le renforcement de la coopération dans l’exécution de la loi en mer a eu lieu les 16 et 17 mars en ligne.

L’événement était organisé par le ministère vietnamien des Affaires étrangères, en collaboration avec le ministère australien des Affaires étrangères et du Commerce et la Commission européenne (CE).

Le chef de la délégation vietnamienne, Vu Hô, directeur du Département de l’ASEAN, rattaché au ministère des Affaires étrangères, a mis l’accent sur l’importance du maintien et de la promotion du dialogue et de la coopération dans la gestion des défis sécuritaires de la région, dont la sécurité maritime.

La coopération, et plus particulièrement entre les forces en charge de l’exécution de la loi, est essentielle au maintien de la paix et de la sécurité dans les zones maritimes, a-t-il indiqué.

Il a également souligné que la mer et l'océan jouent un rôle important pour tous les pays. Par conséquent, tous les pays devraient partager un intérêt commun à ce que toutes les eaux soient pacifiques, sûres et propres. À cette fin, les pays doivent continuer à travailler ensemble, y compris entre les forces en charge de l'exécution de la loi.

Pour contribuer à la mise en œuvre de la Déclaration de l'ARF sur la coopération entre les forces en charge de l'exécution de la loi en mer, le Vietnam, en collaboration avec l'Australie et l'Union européenne, a organisé une série de conférences de l'ARF sur la coopération dans l'exécution de la loi en mer et de nombreux résultats positifs ont été obtenus.

Lors de l'atelier, les participants ont souligné la nécessité de mettre en œuvre activement des mesures pour instaurer la confiance et la compréhension mutuelle entre les les forces en charge de l’exécution de la loi en mer.

Ils ont discuté des modèles de coopération entre les forces en charge de l’exécution de la loi en mer dans la Méditerrannée et au large de la Somalie, la gestion des défis maritimes transnationaux tels que la traite humaine, le trafic de drogues et d’armes, le terrorisme et la pêche illégale.

En Asie du Sud-Est, l'ASEAN a identifié la coopération et la sécurité maritimes comme un domaine prioritaire dans le document sur les "Perspectives de l'ASEAN sur l'Indo-Pacifique". L'ASEAN promeut la coopération intra-bloc ainsi qu'avec des partenaires hors de la région dans ce domaine.

L'atelier fait partie d'une série d'activités visant à mettre en œuvre la Déclaration de l'ARF sur le renforcement de la coopération entre les forces en charge de l’exécution de la loi en mer approuvée par les ministres des Affaires étrangères en 2016 à l'initiative du Vietnam.

L'ARF a été fondé en 1994 dans le but d’instaurer la confiance et de renforcer le dialogue dans la région, avec le rôle central de l’ASEAN (Association des Nations d’Asie du Sud-Est). Le Forum réunit actuellement 27 pays et organisations internationales. Le Vietnam est l’un des membres fondateurs./.

CPV/VNA