L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies (ONU). Photo: VOV

L'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations Unies (ONU), a souligné que la recherche de la paix, de la stabilité et du développement en Somalie devait être menée conformément à un processus politique dirigé par la Somalie sur la base de l'Accord du 17 septembre 2020.

Dang Dinh Quy s'est dit préoccupé par les affrontements armés dans la capitale Mogadiscio et a cité les affrontements armés et les divisions politiques comme la cause principale de l'instabilité en Somalie.

Il a fermement condamné les récentes violences et attaques terroristes perpétrées par les Chabab (Al-Shabaab) avant de demander au gouvernement somalien de prendre des mesures nécessaires pour assurer la sécurité des civils.

Concernant la situation socio-économique, l'ambassadeur vietnamien a partagé les difficultés auxquelles fait face la Somalie devant la grave pénurie d'eau dans de nombreuses localités. Les crises causées par des catastrophes naturelles étaient des menaces et défis à long terme pour la Somalie, a-t-il estimé.

Dang Dinh Quy a suggéré à l'ONU, aux organisations régionales et internationales de renforcer leur soutien en faveur la Somalie à travers des programmes humanitaires et des projets de développement économique. Il a également rappelé le soutien du Vietnam accordé à la Somalie dans le cadre de ses efforts pour atteindre les objectifs de paix, de stabilité et de développement./.

CPV/VNA