Des fonctionnaires du ministère péruvien de la Santé déploient un dispositif pour immuniser les populations vulnérables aux îles Uros, au sein du lac Titi au Pérou le 12 septembre. Photo: AFP

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé dimanche 12 septembre son intention d'introduire un "passeport vaccinal", dans un contexte de défiance généralisée à l'égard du vaccin contre le COVID-19, dans le pays du continent le plus touché par le virus.

L'Afrique du Sud met en place un passeport vaccinal 
Ces passeports "pourront être utilisés comme preuve de vaccination à diverses fins et lors de divers événements", a-t-il déclaré, ajoutant que de "plus amples informations" seront fournies dans deux semaines.

L'Irak reçoit plus de 100.000 doses de vaccin AstraZeneca 

L'Irak a reçu 100.800 doses du vaccin AstraZeneca contre le COVID-19, a annoncé l'Unicef dans un communiqué, un don de l'Italie dans le cadre du programme Covax pour un pays où la population reste sceptique face aux vaccins.

À ce jour, plus de quatre millions de personnes ont reçu une ou deux doses d'un vaccin anti-Covid, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, soit environ 10% des quelque 40 millions d'Irakiens.

USA: des gorilles testés positifs 
Plusieurs gorilles du zoo de la ville d'Atlanta en Géorgie (sud des États-Unis) ont été testés positifs au coronavirus. Les animaux, des gorilles des plaines de l'Ouest, avaient subi des tests après que des soigneurs les aient vus tousser et présenter d'autres symptômes. Certains individus pour lesquels on pouvait craindre des complications ont été soignés avec des anticorps monoclonaux.

Les 20 gorilles que compte le zoo ont tous été testés.


Bangladesh: réouverture des écoles 
Les écoles du Bangladesh ont rouvert après 18 mois de fermeture due à la pandémie, l'une des interruptions de scolarité parmi les plus longues au monde, tandis que l'Unicef a alerté sur les "inégalités croissantes" auxquelles sont confrontés les enfants d'Asie du Sud.
 
À Dacca, la capitale, les élèves d'une école ont été accueillis avec des fleurs et des bonbons et on leur a demandé de porter des masques et de se désinfecter les mains.

Plus de 4,6 millions de morts 
La pandémie de COVID-19 a fait au moins 4.622.410 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi dimanche 12 septembre en milieu de journée par l'AFP à partir de sources officielles. Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (659.938), devant le Brésil (586.851), l'Inde (442.655), le Mexique (267.524) et le Pérou (198.728), selon les chiffres officiels.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

CPV/AFP/CVN