Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse, le 20 décembre à Genève. Photo: AFP

La pandémie, "loin d'être terminée" (OMS) 

La pandémie de COVID-19 "est loin d'être terminée", a averti mardi 18 janvier le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), mettant en garde contre l'idée selon laquelle le variant Omicron est bénin.

Pas de complications avec les vaccins ARNm
Des études sur des femmes enceintes ont révélé que les deux vaccins contre le COVID les plus largement utilisés, fabriqués avec la technologie à ARN messager (Pfizer, Moderna), ne présentent aucun risque pour les mères ou les bébés, a déclaré mardi l'Agence européenne des médicaments (EMA). En France, une autre étude a souligné que ces vaccins n'augmentaient pas le risque de problèmes cardiovasculaires graves (infarctus, AVC ou embolie pulmonaire) chez les moins de 75 ans.

Le tourisme devrait retrouver son niveau pré-COVID en 2024 
Les arrivées de touristes internationaux dans le monde ne devraient retrouver leur niveau d'avant pandémie qu'en 2024, selon un baromètre rendu public mardi 18 janvier par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui prévoit un début d'année 2022 encore "perturbé" par le variant Omicron.

Espagne et Ecosse assouplissent les restrictions 
La plupart des restrictions restantes liées au COVID-19 en Ecosse seront assouplies à partir de lundi 24 janvier, a annoncé mardi 18 janvier le gouvernement écossais après une "chute importante" du nombre des nouveaux cas. En Espagne, le couvre-feu en vigueur depuis fin décembre en Catalogne (Nord-Est) sera levé vendredi 21 janvier.

Bilan mondial de la pandémie de nouveau coronavirus, au 18 janvier à 11h00 GMT. Photo: AFP

La démographie française moins affectée 
La crise sanitaire s'est à nouveau traduite en 2021 par une surmortalité notable en France, mais moindre qu'en 2020, tandis que naissances et mariages ont rattrapé les niveaux d'avant l'épidémie après quelques mois de creux.

Plus de 5,5 millions de morts 
La pandémie de COVID-19 a fait au moins 5.543.637 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, mardi 18 janvier à la mi-journée. En valeur absolue, les pays qui ont enregistré le plus de morts sont les États-Unis (851.730), le Brésil (621.166), l'Inde (486.761) et la Russie (322.678).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

CPV/VNA