Mesure de température corporelle dans un marché à Phnom Penh, au Cambodge. Photo: VNA


Dans son message lancé le matin du même jour, le Premier ministre Hun Sen a appelé à soutenir les ouvriers et travailleurs touchés par le virus mortel et des personnes dans les zones en quarantaine.

Le gouvernement cambodgien a décidé de lever le verrouillage à Phnom Penh et à Ta Khmao (province de Kandal) à partir du 6 mai. Cependant, certaines zones à haute risque d'infection resteront soumises à des restrictions.

Au Laos, les autorités sanitaires ont signalé 28 nouveaux cas dans six des 18 villes et provinces de ce pays, dont la capitale Vientiane et la province de Bokeo, la localité enregistrant  le plus grand nombre de personnes infectées. Le gouvernement lao a décidé de prolonger le verrouillage jusqu'au 20 mai.

À ce jour, le Laos a enregistré un total de 1.233 cas de COVID-19, dont près de 1.200 cas ont été détectés depuis la mi-avril et la plupart sont des infections locales.

CPV/VNA