Vaccination contre le COVID-19 à San Juan, aux Philippines, le 27 juillet 2021. Photo: Xinhua

Les Philippines prolongeront l'interdiction des voyageurs en provenance d'Inde et de neuf autres pays jusqu'à la fin août en raison des inquiétudes suscitées par le variant hautement contagieux Delta du coronavirus, a déclaré vendredi 13 août le porte-parole du gouvernement philippin, Harry Roque.

Les autorités philippines s'efforcent de contenir un bond des cas de coronavirus à un sommet de quatre mois, avec le nombre quotidien d'infections dépassant la barre des 12.000 pour la deuxième journée consécutive jeudi.

L'interdiction d'entrée, qui a été imposée pour la première fois le 27 avril, a été prolongée à plusieurs reprises et étendue cette fois pour inclure les voyageurs venus de neuf autres pays que sont le Pakistan, le Bangladesh, le Sri Lanka, le Népal, les Émirats arabes unis, Oman, la Thaïlande, la Malaisie et l'Indonésie.

Le président des Philippines, Rodrigo Duterte, a approuvé la recommandation du groupe de travail du gouvernement sur le coronavirus de prolonger les restrictions d'entrée du 16 au 31 août, a déclaré le porte-parole Harry Roque dans un communiqué.

La région métropolitaine de Manille, qui comprend 16 villes avec 13 millions de personnes, reste sous un verrouillage strict pour contenir la propagation du variant Delta, alors que le gouvernement accélère sa campagne de vaccination ici.

Avec environ 11% des 110 millions d'habitants du pays entièrement immunisés, des millions de personnes restent encore très vulnérables au COVID-19, qui a tué plus de 29.500 personnes dans ce pays d'Asie du Sud-Est.

Jusqu'à présent, les Philippines ont enregistré un total de 1.700.363 cas d'infection au SARS-CoV-2./.

CPV/VNA